Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon hypothèse sur la déstabilisation du monde

novaya.jpg

Mon hypothèse de déstabilisation du monde est la suivante :

Chaque jour, des centaines de contenus scientifiques sont publiés par les chercheurs, qui ont, en Occident, une sorte d'exigence de transparence, pas toujours suivie par chinois et russes.

En médecine, des revues comme Nature, Neurology, Lancet, etc....reçoivent quotidiennement des études du monde entier, dont certaines sont farfelues et ne suivent pas une démarche suffisamment scientifique. C'est le rôle des comités de lecture, qu'on trouve aussi à l'OMS et en France, à la Haute Autorité de Santé. Mais cette profusion de recherches randomisées, qui portent sur toutes sortes de sujets, comme l'influence du jus de pamplemousse sur les effets indésirables d'un médicament, ne peuvent pas être assimilées par un cerveau humain, qu'on soit généraliste ou professeur de médecine....et beaucoup d'études deviennent obsolètes étant contredites par d'autres études plus poussées, c'est le principe de la science.

On aura bientôt beaucoup recours à l'IA, pour aider au diagnostic médical, ce qu'on fait déjà un peu pour dépister certains cancers....En France, on est très à la bourre sur ces sujets, l'IA n'est pas au programme comme les neurosciences des nouveaux doctorants...C'est pour cela que je dis qu'on a dix ans de retard en médecine.

Quand on fait comme moi qui a toujours le nez sur des études pour préparer nos entretiens médicaux, on déstabilise les médecins, y compris les plus grands de ce pays (la Salpêtrière)...car on remet en cause leur logique et on les pousse dans leurs retranchements....et surtout, ils manquent de temps, surtout avec Doctolib qui fait d'eux des prestataires de service !

On peut généraliser cela à la science, en particulier en physique et en mathématiques, ou en psychologie qui aux Etats Unis sont de plus en plus des disciplines croisées ( comme en recherche en neuroscience par exemple : imagerie, médecine nucléaire, médecine moléculaire, génétique, biotechnologie....

 

Mais le monde n'est pas que bienveillant....Des Etats comme la Russie veulent prendre une revanche ou pire, sur l'occident et entrainent avec eux les pays les plus défavorisées, en jouant en plus sur la crise climatique qui prouve que le capitalisme est destructeur........car la Russie, avec ses ressources minières, dont des terres rares, reste une grande puissance car  80 % des revenus de cet immense pays sont rapatriés par Poutine et sa bande (une forme de racket de la population) pour rester à tous prix dans la course, voir devenir un ennemi majeur de l'occident, en fabriquant des armes nucléaires hypersophistiquées dont j'ai déjà parlé et en déstabilisant par le numérique, les bots, les réseaux sociaux, etc....es états, comme la France,

 

Nous on est hors jeu et en plus, nous on a une charte de non agression et de non utilisation, ce que les russes, les chinois, les coréens, voire les iraniens et les américains n'ont jamais signés)...

 

Mais l'IA n'a pas de conscience, ni d'intuition, ni d'affect, ni de sexualité....et n'est pas là de posséder ces facultés humaines, qui font que bien qu'inférieur à l'IA sur la raison, l'homme est largement supérieur à tous ces bordels...alors que les technologies sont.de plus en plus utilisées sur le plan militaire....je vous recommande à ce propos sur Arte TV un thriller que j'ai vu hier soir qui est remarquable (Opération Eye in the sky).

Opération Eye in the Sky - Regarder le film complet | ARTE

Vous me suivez.....ou pas ?

J'ajoute, pour bien connaître le sujet, que les chercheurs par leur savoir, deviennent les nouveaux dominants du monde, avec bien plus de poids et de pouvoir qu'un Macron qui ne comprendra jamais comme moi, les équations quantiques.....

C'est le chaos, comme l'a écrit Da Empoli, l'auteur du Maitre du Kremlin, dans son précédent bouquin (les ingénieurs du Chaos) ou Sushana Zuboff que je vous recommande vivement....

 

Image : source Novaya Gazetta Illustration de Alisa Krasnikova

Écrire un commentaire

Optionnel