Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nous devons faire davantage confiance à l'intuition

Notre cerveau est un tout, et nous ne pouvons pas donner prédominance à la Raison.

Dans l'approche psychodynamique du cours en ligne en accès gratuit sans prérequis avec sous titres en français (extraordinaire) de psychologie vue avec une approche de neurosciences que je suis à Yale, est évoqué ce passage sur Freud ;

« à la base de l'œuvre de Freud se trouve un ensemble d'idées d'une importance et d'une signification immenses qui méritent d'être prises très au sérieux. En gros, il s'agit des idées de motivation inconsciente, du fait que vos sentiments et vos actions ont des raisons inconscientes, ainsi que de la notion de dynamique inconsciente. Le fait que vous ne soyez pas une seule entité, vous êtes plusieurs entités et que le choc de ces différents systèmes dans votre esprit et dans votre cerveau a toutes sortes de conséquences qui mènent, entre autres, à des rêves, à des erreurs d'élocution, à des blagues que vous faites et à ce que vous trouvez drôles, et parfois à la folie."

approche psychodynamique.jpg

Notre cerveau est un tout, cette idée qu'il faudrait une prédominance de la Raison est absurde, chère à une curieuse interprétation des Lumières, surtout que nous sommes faibles par rapport à l'intelligence artificielle.

Adorno, un hyper sensible, qui a auto analysé beaucoup sa vie affective, et les mouvements de 68 avec son ami Marcuse, a beaucoup travaillé sur ce sujet de la Raison et du Sensible : d'une certaine manière il en est mort à 61 ans, après une très forte dépression....Il écrivait « De nombreux pionniers des Lumières étaient optimistes quant au progrès et supposaient qu’une société rationnelle résoudrait progressivement les principaux problèmes de la coexistence humaine. Pour ce faire, ils se sont appuyés sur un public critique. Les impulsions des Lumières ont influencé la littérature, les beaux-arts et la politique, telles que la Révolution américaine de 1776 et la Révolution française de 1789. Ils ont contribué à un processus continu de rationalisation de la politique et de la société, de sorte que les Lumières sont devenues une marque de la modernité. »

evolution des titres de livres.jpg

Observez ce graphe qui montre l'explosion des livres anglais et allemands à partir du moment où va naitre le protestantisme, qui donne beaucoup d'importance à la Raison.

 

Le Marquis de Custine, un aristocrate français, dont le père a été guillotiné lors de la Terreur, qui fut un intellectuel très rude avec la bourgeoisie française, très relu en ce moment, était un grand voyageur Il est surtout connu pour avoir écrit une critique assez redoutable de la Russie, 'la Russie de 1839 » un livre très lu à l'époque en Angleterre, en Allemagne et qui sera interdit en Russie, décrivant ce pays comme "une monarchie absolue tempérée par l'assassinat" et une société "ivre d'esclavage"., accessible en intégralité en ligne gratuitement en PDF. Custine a écrit, alors qu'il comparait les églises russes au catholicisme :

« vous perpétuez la guerre parce que le gouvernement de la raison nourrit l’orgueil, et que l’orgueil engendre la division. Ah ! les chrétiens ne savent pas de quel trésor ils se sont volontairement privés le jour où ils avisèrent qu’on pourrait avoir des églises nationales... Si toutes Les églises du monde étaient devenues nationales, c’est-à-dire protestantes ou schismatiques, il n’y aurait plus aujourd’hui de christianisme : il n’y aurait que des systèmes de théologie soumis à la politique humaine qui les modifierait à son gré, selon les circonstances et selon les localités. »

Notre société « de la raison », qui donne une importance exagérée à la science, se dirige tout droit vers la chaos ou l'avènement de dictatures....Je pourrais citer aussi Foucault, sur lequel Adorno a beaucoup réfléchi, mais j'en ai déjà beaucoup parlé.

Toutes les crises sont à analyser ensemble et notre modèle occidental ne tient plus....Ce qui est impossible pour un cerveau humain et pour l'IA qui ne possède pas de conscience. Seule l'intuition peut peut être nous aider....avant qu'il ne soit trop tard !

Voir la théorie des Trois Mondes de Karl Popper (wikipédia) en allemand

Commentaires

  • Oui un cerveau est un tout dans un tout, un ensemble en interactions dynamiques orienté vers un but. En avoir conscience; chercher le but :-)

Écrire un commentaire

Optionnel