Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2014

On partage tout, chiche !

Allez, on partage tout. Le marketing, la finance, l’euro, les patrons, les énarques, les ricains, les écoutes de la NSA, l’Europe : ras l’front…l’humain d’abord, mettons en place une nouvelle société de partage et de solidarité, où les individus ne seraient pas à la botte du grand capital et où les invisibles, les petits, les sans voix, seront les premiers …

Je suis d’accord, on y va, on vire tout, la Bourse, les banques, les flics, les juges, les élites de la sphère médiatico-politiques, les expulsions aux frontières, les cartes d’identité, les voyages promo d’une semaine en Turquie, zou on rase…mais, évidemment, on rase aussi la Sécu, les allocs, les indemnités, les fonctionnaires à vie, Educ Nat, les supermarchés, les play-stations, et les arrêts de travail…allez, les petits gars, vous avez du boulot, à vos smartphones, il va falloir développer des applications collaboratives, car grâce aux technologies, on va pouvoir tout mettre on line sur un super cloud : les paysans les plus proches pour faire des paniers bio, la bagnole rapidement disponible pour bouger easyment, l’infirmière qui offre ses services à moins de 500 mètres, le planning des  tondeuses à gazon  et des scies sauteuses, l’adresse du mec pédago qui peut faire la classe aux gamins du quartier...c’est THE global partage, le sharing de la bouffe en ligne, le jardin ouvrier en kolkhose Version II, le street fooding à chaque carrefour….le tout géolocalisé, hashtagé et accessible en live via les réseaux sociaux.

Au début, grand pied, finies les soirées solitaires à glander devant « Plus belle la vie » ou Patrick Sébastien, place aux immenses tablées avec quiche lorraine de mamy et couscous du daron pour régaler le voisinage…

Evidemment, comme tout projet humain, ça dérape...de ci de là, on trouvera vite qu’il faut mettre un peu de règles dans cette anarchie incontrôlée, où le gars du 3ème droite après l'ascenseur embarque ta femme pour une nuit dans ton propre plumard, où la cuisinière sympa se fera exploiter par des glandeurs irresponsables qui ne pensent qu'à lui mettre la main aux fesses, et où tu ne peux plus trouver cinq minutes de répit pour faire tes mots croisés, sans te taper un beauf qui te bave dans les oreilles avec une haleine de cheval…

On décidera donc de corser les programmes des tablettes numériques, pour enrichir la base de données, gérer les files d'attente, rendre les transferts équitables avec un système de points, en renseignant les compétences offertes  par chacun, avec nombreux items sur la savoir être, le savoir faire et tout qui va bien... on mettra des profils et des paramètres sophistiqués, pour masquer certaines applis aux casse-burettes, et en permettant des commentaires en ligne, avec note, style TripAdvisor, et graphiques en 3D…et là, ce sera le début (ou la suite) de l’enfer sur terre, on aura récréé un capitalisme sauvage, où seuls les beaux coqs surlikés auront toute liberté, sachant se vendre et multiplier les abonnés, tel Jésus faisant le buzz en régalant une meute de followers affamés, avec cinq pains et deux poissons…les laidrons qui puent et qui n’ont rien à offrir, seront à nouveau mis à l’index, comme dans le vieux temps, et leur compte informatique sera bloqué…pire, leur bouille sera ridiculisée sur Tête-de-turc_dot_com, car vu, que plus rien ne marchera et qu’il n’y aura plus vraiment de boulot, il faudra bien trouver à s'occuper…quant au pauvre curé du coin jugé inutile avec ses sermons d’une autre époque, il n’aura plus qu’à supplier à genoux, pour obtenir d'un jury populaire, un bout de pain rassis, que lui lancera un public à demi déchiré par les pintes de bières et les pina coladas energisants…quand à l’insécurité,  viols et lapidations seront devenus les nouveaux loisirs tendance, la drogue, les armes et l'absence de scrupules, donnant aux plus violents le pouvoir absolu et des droits exorbitants…je passe sur le grand retour des sectes et des pratiques religieuses les plus archaiques, avec crucifiction de femmes en niqab, adoration des extraterrestres, offrandes à Xenus II,  grand prêtre pédophile et pratiques occultes genre table du Destin et tout le tintouin

Mais bon, si vous y tenez vraiment…on y va…on commence quand ?

Les commentaires sont fermés.