Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/05/2014

Trop facile et trop simple

cinéma

De retour en France, arrêt à Rolle, petite commune suisse bordant le lac Léman entre Lausanne et Genève…pensée émue pour Jean Luc Godard, le vieux loup habite là et travaille là…son biographe Antoine de Baecque raconte que son ancienne compagne Anne Marie Mieville avec qui il ne vit plus, lui apporte avec tendresse régulièrement des plats qu’elle cuisine avec amour…comment sera le vieux maître à Cannes et sera t-il là ?...en me promenant le long du lac, près du château, il me revient une citation de ce fou de la création, bien trop moqué à mon goût : 
« Trop simple et trop facile de simplement diviser le monde en deux, Trop simple et trop facile de dire simplement que les riches ont tord et que les pauvres ont raison, Trop simple et trop facile de simplement dire que les pauvres ont raison et que les riches ont tord, trop facile... et trop facile et trop simple de simplement diviser en deux...  le monde »


Ce matin sur Radio Suisse Romande, Luc Ferry (L'innovation destructrice) était invité à propos d’un bouquin qu’il vient de sortir sur la mondialisation…pour lui, tout va trop vite et il faut ménager les hommes, assurer des transitions, gérer le changement…qui pourrait ne pas être d’accord, il redoute les populistes qui grimpent partout en Europe, mettant dans le même sac la Grande Blonde et Mélenchon, qu’il a comparé au redoutable Bépé Grillo qui atteint 20 % en Italie et fait trembler les partis dominants…je suis d’accord, là encore avec cet européen convaincu, qui defend quand meme trop l'education nationale selon moi, responsable du grand retard a l'allumage de ce pays, ou le populisme est bien supérieur à ce qu'il dit, tant les extrèmes ont infiltré la pensée du plus grand nombre.…
En Suisse, aussi, ils n’y échappent pas à la montée du populisme, qui met en péril la bonne santé du pays, par le jeu des votations...trop de démocratie tue la démocratie…après avoir voté contre les étrangers, qui sont pourtant l’âme de la Suisse, le journal du dimanche suisse redoutait hier une votation sur le retour de la peine de mort et sur une forte demande de durcissement des peines contre les pédophiles…on passe sur le prochain vote le 18 mai sur le choix d’avions militaires, car réunir 100 000 signatures est devenu si simple qu’il est possible pour le peuple de bloquer de nombreuses décisions politiques jugées trop laxistes, trop coûteuses ou trop technocratiques…
Comme aurait pu dire Godard : Trop facile et trop simple de croire que le peuple a toujours raison….

cinéma

 

Les commentaires sont fermés.