Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2014

Rassemblement, Transition, Responsabilité

Il faut vraiment changer de braquet aux prochaines élections présidentielles…on ne peut plus continuer comme ça, à gauche ou à droite. La situation du pays est telle qu’on ne peut plus se payer le luxe de repartir avec des schémas classiques, avec un programme qu’on ne pourra pas appliquer, avec des règlements de comptes à tous les étages, avec des partenaires sociaux qui piétinement pour surtout ne rien bouger, etc, etc..
Il faut REFORMER en profondeur ce pays dans tous les secteurs, de la santé aux transports, de l’éducation à l’agriculture, de l’énergie à la défense, devant faire face à la révolution écologique et numérique, et à concurrence de la mondialistion.
Mais pour cela, il faut des objectifs à long terme, avec un cap qui fait consensus…on voit bien qu’en cinq ans, on modifie des miettes, on bouge des virgules, il faut voir plus loin, et c’est pour cela que je propose une coalition à l’allemande, droite moderne et gauche socio libéral rassemblées, afin de marginaliser les extrêmes et ne pas remettre les compteurs à zéro à chaque quinquennat.
Ensuite, il faut travailler, dire la vérité, ne rien écarter comme solution pour des raisons dogmatiques, prendre ministère par ministère et redonner à l’état des lettres de noblesse, lui confier un rôle d’arbitre à la scandinave et non pas un rôle d’employeur de substitution, je rêve de sortes de Cour des Comptes par secteur, qui centralisent des informations, produisent des synthèses et donnent lieux à des rapports enfin lus et donnant lieu à débat, avant d’être mis sur étagère.
Enfin, il faut et répéter aux français, qu’on ne s’en sortira pas sans eux, sans un changement de comportement, sortir du clientélisme qui tend à une politique de la démagogie pour aller vers une attitude d’adulte à adulte, de responsable à responsable…
Alors, je sais que cela est théorique, que tout le monde dans ce pays (les événements à Sarcelle le prouvent) ne cherche pas à construire…c’est pour cela qu’il faut une coalition, pour éviter de se retrouver président de 15 % des citoyens et retrouver de la force…
des paroles, des discours tout cela ?
Verra ben…il faut croire aux petites sources qui font les grands fleuves…

Les commentaires sont fermés.