Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le virus est une chance pour la France

Les peuples ne changent que sous la contrainte. J’ai terminé ma carrière en faisant de la conduite du changement, et la conclusion à laquelle j’étais arrivé était celle-là. Il va falloir être créatif, les enfants, et la jouer collectif.

Le virus va nous obliger à revoir notre système éducatif…Ce brave Blanquer, qui semble un peu bousculé dans son emploi de temps de haut fonctionnaire un peu pépère, est obligé de prendre des mesures obligeant l’enseignement à distance…Or, le CNED, c’est archaïque de chez archaïque, genre 4 copies corrigées par jour et par prof (chiffre de la Cour des Comptes), j’ai moi-même utilisé ce service en retraite, aujourd’hui, c’est deux heures pour corriger une copie…Va falloir revoir tout ça, les gars, et développer de véritables outils de cours performants et pourquoi pas, ayant recours à des algorithmes complexes pour faire de l’évaluation de masse….

Idem pour la santé…fini les diagnostics au feeling, de mémoire et avec une tonne d’examens…Coût, délai et efficacité vont être les nouvelles valeurs à utiliser si on veut s’en sortir…Fini aussi la sous traitance des génériques à perpette…

Idem en logistique et en approvisionnement…Allez, allez, on repense notre dépendance à la Chine ou aux Etats Unis, nos centrales d’achat centralisées, nos méthodes de supply chain un peu à la ramasse…Tu me revoies tout çà bonhomme, priorité aux circuits courts efficaces…

Idem pour nos services publics lents de chez lents…Le chef a dit, on se met au service des entreprises et non l’inverse…Allez, laisse tes revendications au placard, vieux, il y a urgence, notre économie est notre survie…

Idem dans l’intergénérationnel…Seule la vraie solidarité va permettre de vaincre le tsunami viral…On garde les enfants du voisin, on fait les courses pour le papy, tu iras à la piscine ou faire ta gym après, pépé…

Idem pour le recentrage sur l’essentiel…Tu repousses tes balades au soleil à plus tard, tes vieilles rancœurs de gauchos sur la retraite, on se mobilise pour sortir de là ou on crève à grande brassée…

Idem enfin dans le civisme, l’hygiène, les grands rassemblements et manifestations…Cool Raoul…l’heure est au gel hydroalcoolique, pas à la charge contre les CRS ou à la grand messe politique…

Tu vas voir, le pays va grandir comme jamais, en cinquante jours…Enjoy , comme on dit chez nos voisins, enjoy, on va se reprendre de l’optimisme, tu vas voir….

 

Écrire un commentaire

Optionnel