Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2014

La vieille Europe a du poil aux pattes

 

 Merkel-and-Hollande-011.jpg

On patine dans nos débats sur l’Europe…tout cela manque d’ambition, de plaisir, d 'horizon et de hauteur, il faut vraiment avoir envie pour aller voter… 
« 
L'Europe est sans dessus dessous. Nos économies ne parviennent pas à fournir le niveau de vie acceptable pour la plupart des gens, et beaucoup ont perdu confiance dans la capacité des hommes politiques à offrir un avenir meilleur »  ainsi s’exprime Philippe Legrain, journaliste et économiste indépendant, basé à Londres, dans le Guardian d’aujourd’hui, qui s’inquiète du vieillissement trop rapide de l’Europe, plombant les jeunes générations au sol. Du coup seuls les populistes se font entendre, de l’Autriche à la Hongrie, en passant par l’Italie et la France, touchée aux deux extrêmes (gauche et droite).

 On ne peut pas faire rêver à un avenir serein avec de l'austérité, des budgets crevés, des réformes déchirantes, du chômage de masse, de la récession et de la stagnation, continue le journal britannique, qui  cite un commissaire de Bruxelles  : «C'est la politique du choix contraint. Vous devriez dire au public la vérité,  mais les dirigeants ont été dans le déni. Il y a beaucoup trop  de dissimulation et de politique de la furtivité » Certes, tout est peut être plombé, l'euro de Delors et de Mitterrand a été une arnaque, fait pour lutter contre l'inflation qui courait en France dans les années 80, avec un chômage record qu'on n'arrivait déjà pas à réduire, déjà à l'époque...et depuis, les choses vont de mal en pis... alors, on déprime et on attend le chaos ?

 Pourtant, c’était une bonne occasion de réveiller un continent extraordinaire de diversité, d'histoire, d'idées et de redonner de l'espoir à la jeunesse … car le moral inverse souvent le destin...

j'ai eu la chance dans ma vie, de travailler sur de nombreux projets européens : les anglais m'ont appris (parfois dans la douleur) le pragmatisme et à avoir toujours de l'énergie, les allemands m'ont enseigné l'organisation et la rigueur, les hollandais à être rationnel, les italiens à toujours mettre une touche artistique, les belges à oublier les concepts pour préférer l'efficacité (même si je ne mets pas toujours ces acquis en application, on est toujours un peu trop rapide)... j'ai parcouru 95 % des états, européens  et je dois à cette Europe, tant de bonheurs, tant d'émotions, tant de découvertes, de Berlin à Oslo, de Prague à Barcelone, de rencontres, de plaisirs culinaires ou culturels, de Dublin à Lisbonne, de Londres à Naples..

Tiens, pour mettre une touche de gaité dans ma note, je vous mets un extrait de code.org, un site américain qui n’hésite pas à sous titrer ses clips pour inviter le plus grand nombre à apprendre à programmer, à acquérir une culture du numérique, à inventer un nouveau monde...à voir surtout pour la forme et le ton...et la diversité des personnes interrogées…car les sites gratuits européens des MOOCS, qui sont nombreux, sont de bien  meilleure qualité que ce qui est proposé dans ce cours américain...mais on est loin d'avoir l'enthousiasme des anglo-saxons, nos grands intellos franchouillards  trouvent cela niais, on préfère les vieilles recettes sur le chômage qui sont condamnées d'avance ... et consacrer les Dardenne avec un film désespéré !

quand on voit la photo de Hollande et de Merkel publiée  à la une du site anglais d'information, avec un certain humour so british...on n'a plutôt envie d'aller se coucher.
Chérie, tu as encore un Lexomil ?

  

Les commentaires sont fermés.