Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/07/2014

Paris et les impressionistes

 

Claude_Monet,_Impression,_soleil_levant,_1872.jpg

Paris s’est vidé, c’est le bonheur  jusqu’au 15 aout, on  peut circuler, traverser la capitale sans embouteillage, stationner à peu près n’importe où c’est autorisé…seules, des grappes de flics font des contrôles ici ou là, quant aux prostituées, elles débordent d’imagination pour décorer leur camion à proximité de la Porte Maillot, les clients ayant l’air de se faire rare par ces châleurs.

Enquêtant sur Claude Monet afin de préparer un document sur le peintre et sa première femme Camille pour la rentrée, j’ai pu regarder à loisirs les tableaux du Maître à Marmottan, vu que « les Impressionnistes en privé », qui ont vu défiler des queues de visiteurs, est terminé…j’ai pu stationner sans soucis, le nez collé devant « Impression au soleil levant », ce qui ne sera surement pas le cas en septembre, vu que ce tableau ici reproduit en image, fera l’objet d’une grande exposition, expliquant comment on a enquêté pour le  dater précisément à l’heure près (15 novembre 1872, entre 7H30 et 8H le matin), une bonne occasion  pour accrocher sur les cimaises, quelques toiles  de divers artistes, comme Turner ou Delacroix, qui ont travaillé aussi sur la lumière naturelle, et d'autres œuvres de Monet, bien sûr.

A ce propos, on peut signaler une autre grande exposition à venir également, en octobre, au Luxembourg, autour des impressionnistes, à travers  une grande rétrospective consacrée aux artistes  promus par  Durand-Ruel, le grand marchand, sans qui Monet, Renoir, Cézanne et autres auraient bien eu du mal à percer.

J’attends avec impatience la manière dont va être présenté la chose, vu que ce galeriste royaliste et catholique pratiquant, n’aimait pas beaucoup les badauds qui bavent et papotent dans les expositions, sans rien connaitre le plus souvent … pour lui, comme pour Renoir, Degas et autres, dont on rappellera au passage qu’ils n’étaient pas particulièrement de gauche, étant même pour certains carrément antisémites et antidreyfusards , vus qu’ils s’étaient longtemps fait traiter de psychiatriques et de malades mentaux par des critiques, par la presse et donc par le plus grand nombre, les tableaux n'étaient pas faits pour être dans des musées ou des salons, mais faits pour être dans des ventes et chez ceux qui leurs avaient fait l'honneur de payer une fortune pour les accrocher dans leur propriété. Durand-Ruel vieillissant n’avait pas beaucoup d’affection pour la démocratie, la République et pour ces communards de Paris (dont Courbet, l’un des seuls peintres engagés)  qui l’avaient obligé à quitter la capitale en 1871, fuyant à la cloche de bois, sauvant comme il pouvait,  les toiles de ses protégés. Monet, lui était du côté de Clemenceau, son grand ami, donc chacun appréciera selon son point de vue et ses connaissances, si on doit dire qu'il était de gauche ou pas.

On notera par ailleurs, le fait qu'en peinture, la littérature sur notre patrimoine culturel semble de plus en plus nous échapper, les américains publiant de bien meilleures études et analyses sur nos peintres (en particulier, les impressionnistes) que la plupart de nos  ouvrages, souvent remplis d'erreurs, très superficiels ou laissant beaucoup trop la place à l'étalage de prose pseudo intellectuelle souvent peu pertinente sur le fond. On pourra aussi aller télécharger une application réalisée par le thaïlandais Bora Kim, si on dispose d'un IPhone, permettant de visualiser des tableaux classés de Monet (Monet HD), Seurat (Seurat HD) et de nombreux autres peintres du monde entier.
A noter aussi une exposition visiblement valable, à la National Gallery de Washington sur Degas - Mary Cassatt, "Revoir Renoir" en Suisse à la Fondation Giannarda et "Monet and the Seine" probablement assez intéressante, à Houston. Enfin, à Singapour, dans "Recalibration", l'artiste Wilwayco s'inspire de Monet dans ses  nouvelles créations.

 

Image : Impression au soleil levant de Claude Monet (15/11/1872)

21:13 Publié dans Blog, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris, monet, peinture

Les commentaires sont fermés.