Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/09/2014

Drôle de rentrée...

 

critique-playtime-tati9.jpg

C’est la rentrée des classes…étrange climat…alors que l’OCDE pointe le système scolaire français, peu efficace, trop académique, inégalitaire et encourage pour l’université, des partenariats avec le secteur privé (étonnant, alors que les socialos ont tout démonté ce que Pecresse avait fait préalablement dans ce domaine), les syndicats s'apprêtent à protéger la jolie brunette qui est devenue ministre, simplement parce qu'elle est bien de Gauche (avec un grand G) ...

 Je mesure  le décalage de l’Education Nationale, en bricolant sur des systèmes américains d’enseignement en ligne, avec traducteur automatique du son en texte de sous titres (à améliorer, mais cela va venir) de cours vidéo en 99 langues, et en allant ce matin au supermarché, où le rayon cahiers, copies, papier millimétré, pot de colle blanche et autres conneries des années 50 etc…prend une place non négligeable…pauvre France...les pieds dans la glaise et la tête dans le...je me tais !

On en négocie par avec le temps qui passe…et cela dépasse les partis, qu’ils font pitié les frondeurs face à Manuel Valls, plutôt courageux face à des politiques qui sentent la naphtaline, avec leurs vieux principes syndicalistes, choqués, parce qu'il a dit qu'il aimait l’entreprise…qu’ils font également pitié à droite, à attendre le chef providentiel, « par ici Monsieur le Directeur »,  on dirait un vieux film de Tati, avec un Juppé en cadre type Play Time, et le vieux Raffarin en Monsieur Hulot…tu vas me dire, Onfray l’intello, voudrait bien revenir au franc et à la France indépendante sans Europe (on aura tout vu)….

Enfin, probablement que tout va trop vite pour la plupart de nos petits cerveaux.. 

Hier, un touriste américain assez chic, d’une quarantaine d’année,  m’a arrêté à Paris, non loin de l’Elysée, parce qu’il avait été obligé de laisser son chien à Miami pour ses vacances en Europe et qu’il était tout heureux d’en voir un comme le sien…il s’ennuyait probablement…un coup de blues, peut être, le poussait à parler à un inconnu, dans sa langue, de son chez lui et de son toutou…

On est tous un peu dépassé par l'accélération du temps et de l'espace…mais il faut avancer…on ne peut pas rester à regarder les trains qui passent (de moins en moins à l'heure)…la dictature de la stagnation n’a rien d’humaniste….au contraire, elle nous marginalise…

Parle en à ton école, vieux, à la prochaine réunion de parents d’élèves…l’avenir de ton gosse ne se fera pas en respectant les consignes du proviseur, qui t’explique l’intérêt du cahier de correspondance et t'expose les codes couleur des protèges cahiers….

Image : Play Time (1967)....un décor encore bien trop moderne pour beaucoup de nos compatriotes...la France, elle en est encore aux Disparus de saint Agil (1938)

 

Capt_son.jpg

 

Les commentaires sont fermés.