Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2014

Les programmes de Taubira

 

image.jpg

  J’ai lu sur le Monde.fr que Taubira voulait former des spécialistes à désendoctriner les jeunes qui partent pour le Jihad. Une série de formations de 2 x 6 h a déjà eu lieu Place Beauvau , si j'ai bien compris, car les articles ne sont pas très précis et très clairs….

Cela peut paraitre un peu sommaire pour retourner des gens qui pensent que leur acte est légitime, commandé par Dieu et qu’ils font cela par altruisme, mais c'est un début, et puis, je pense que l'essentiel se fera sur le terrain au fil de l'eau...

Un MOOC en ligne américain, vient de débuter cette semaine à l’Université de Georgetown aux Etats Unis - la plus ancienne université catholique et jésuite des USA - et traite de ce sujet. Le cours dure 8 semaines, est animé par des experts du domaine, s'inspirant du savoir britannique accumulé sur le sujet depuis plus de 10 ans. Le cours passe en revue, en gros, les sujets suivants :

 - Qu’est ce que le Terrorisme, principales motivations communes aux terroristes. Approche psychologique
- Stratégie, tactique et technologies utilisées par les terroristes
- Al Qaida : Overview et point des connaissances à Octobre 2014
- Connaissance de l’islam radical, des courants du salafisme et des messages d’endoctrinement
- Cas particuliers d’Israël (Hamas et autres courants, avantages et inconvénients des différentes formes de méthodes de contre terrorisme israélien, etc...)
- Contreterrorisme et « intelligence »
- Instruments de contreterrorisme
- Etudes de cas

A mon avis, ceci pourrait bien compléter cela….l’inscription est gratuite et se fait en quelques clics sur edX.org/GeorgetownX: GUIX-501-01x Terrorism and Counterterrorism...ah oui, c'est en anglais mais le texte est disponible, ça aide....et puis, cela leur fera du bien à nos policiers, un peu d'anglais, un peu de boulot pour les heures de planque à suivre sur I Phone...

Pourquoi nous sommes aussi tous concernés :

Par ailleurs, n'oublions pas que de nombreux malheureux candidats embrigadés ne sont pas des malades mentaux, mais des personnalités isolées, déçues par la société, avec des griefs genre "j'ai fait des études, mais comme je suis africain, je ne trouve pas de boulot"...qui rencontrent sur internet, par exemple, des gens à qui parler pendant des heures, qui vont leur promettre une communauté, et qui vont argumenter sur le fait de donner un nouveau sens à leur vie :
"un monde meilleur sans compétition est possible, tu es quelqu'un de bien, on doit te respecter, mais tu dois faire des choix, les lois sont celles des bourgeois (ou mécréants), tu peux opter pour une autre voie, mais cela va te demander des efforts, rien n'est donné..."...
Ce type de discours sectaire est d'ailleurs le même que ceux que tenaient les extrémistes  style bande à Baader ou l'extrême droite avec le "tous pourri", qui jouent sur le fait que l'identité des minoritaires est menacée...le danger des djihadistes, qui se présentent comme des révolutionnaires, est d'adopter en partie des discours d'opposition comme le ferait n'importe quel parti d'extrême gauche, avec des arguments très percutants :

"depuis 500 ans, 9000 langues ont disparues dans le monde, en particulier aux Etats Unis qui ont fait disparaitre 6000 langues et dialectes amérindiens, car la globalisation uniformise tout  : Mac Do, KFC, Amazon, etc...)", insistant également sur le rôle des femmes libérées (le gender rôle) qui serait une menace pour la nature, Allah et les musulmans .."il est donc temps de penser et d'agir autrement, il n'y a pas d'autre choix, car le futur n'existe pas pour nous"...
Le psychologue qui assure le premier cours explique que les recruteurs de plus en plus convaincants, s'appuient sur un modèle à "5 étages à monter"  de la prise de conscience des injustices à l'esquive des inhibitions. Ils ont d'autre part, recours à des arguments clés 'Ben Laden, qui a montré le chemin, l'exemple et le sacrifice des martyrs qui ne doit pas rester vain, la puissance du réseau, les moyens financiers, l'expertise technique, la force d'un mouvement collectif qui cultive des valeurs de partage et de solidarité, etc..."

Ce cours devrait aussi donc pouvoir s'adresser à des travailleurs sociaux, des frères ou autres personnes susceptibles de croiser la route de ces profils....après, il faut être costaud pour contre argumenter..."Le problème essentiel avec les travailleurs sociaux (...) c'est leur position vis à vis de l'intégration (...) Ils veulent nous reprogrammer, c'est à dire vider notre disque dur pour le recharger sans trace de notre culture (...) (Cité par Dounia Bouzar)

Dommage que le cours n'existe pas en français, avec une personnalisation à notre contexte local et de solides conseils sur la conduite à tenir (en existe t'il ?) ou sur une démarche dans la durée...il est urgent de se remuer en France et de prendre des mesures un peu moins superficielles !!!!

 

Les commentaires sont fermés.