Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2014

Sole qui peut

 

DSC03565.jpg

Photo de l'auteur - Wimereux la semaine passée

Retour en région parisienne, alors que la meute fuit vers la Province, tellement heureuse de découvrir chaque matin  des prix de plus en plus bas chez Total Acces …- 4 centimes à la pompe et hop, + quatre points pour Hollande….non, toujours un peu à contre courant, votre serviteur…pas de déjeuner spectaculaire en vue pour les fêtes, la grande solitude, mais la maison est simplement plus confortable, et puis, le nord, au bout de huit jours, ça va, même si le joli sourire de Camille, Miss France 2015, fait la une de la Voix du Nord….OK, l’air y est plus respirable, je veux dire, l’air qu’on respire en bord de mer, surtout en cette saison, où les grandes rafales de vent balaient tout sur leur passage et où les artisans pécheurs restent à quai….oui, inutile de rêver, bonhomme, la sole sera inabordable à Noël, inutile de chercher des recettes sur internet (+40 % par rapport à 2013, soit des échanges autour de 15 € le kg  pour une sole moyenne à la criée, cad hors de prix au détail, et l’année prochaine sera pire, vu les quotas, on va se prendre encore +40%)…

Non l’air déplacé par les habitants, là, c’est vraiment insupportable… quand on sait que Hollande veut généraliser les recettes testées par son ancien ministre des transports, sur les bords de la Manche, alors là, tu n’as plus qu’à te replier chez toi, en attendant le jugement dernier, avec une pile de bons bouquins ….comme le livre de Houellebecq, qui promet de faire baver autour de la galette des rois, histoire de commencer chaudement l’année entre collègues et bénévoles, dans toute association, administration et entreprise…à moins que le bouquin soit interdit, vu qu’il imagine un président musulman en 2022….avec la gauche, tout est maintenant possible…

Non, vraiment, en Province, ils ne sont pas supportables, des bonnets rouges aux beaufs de gauche qui pensent que le peuple ferait mieux que tous ces énarques de la petite coterie parisienne…non pas que je pense que les énarques sont bons, vu qu’ils s’engraissent sur le dos de la masse (mais au fond, je suis jaloux, je ferai pareil), mais si le thermomètre est à moins 5 avec les énarques , il serait à moins cinquante en donnant le pouvoir au peuple…seuls les chiens méritent le paradis, même si cela déplait à Monseigneur Demesdeux, because les animaux n’auraient pas d’âme…. le problème, c’est peut être l’âme…bon, laisse tomber la philo, Lazor, et viens plutôt gouter ce pinard….

Allez, je traine, faut que j’aille faire mon marché, il me manque encore quelques bricoles pour bidouiller quelques saveurs, on ne va quand même pas se laisser abattre par la connerie…

Les commentaires sont fermés.