Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2015

Noir, c'est noir

Quand je lis les infos, je me dis qu' on n'esr jamais assez noir , la réalité dépassant toujours la fiction ...la nature humaine semble dotée d'une énergie gigantesque pour nuire à son prochain...quelqu'un a déjà vu une belle personne ? Qu'on me la signale, vite....

 En Grèce, après avoir reproché aux allemands leur attitude et comparé l'humiliation de la Vieille Europe au Traité de Versailles où les alliés ont étranglé l'Allemagne, voilà que ces mêmes cons de gouvernements grecs demandent des indemnités à l'Allemagne pour réparer les dommages d'une guerre terminée et négociée depuis soixante dix ans, histoire d'essayer de gommer la dette pour sauver leurs engagements de campagne...

 De l'autre côté la BCE se dit prête à faire un geste...sauf, qu'on apprend de source européenne que ce petit jeu de pression, avait simplement pour but de finir de faire fuir les investisseurs et la classe dirigeante, histoire d'étouffer le pays, qui dans un mois maximum sera en super failltte, devant probablement sortir de l'euro, un scénario de plus en plus crédible ..

Histoire de mettre un peu plus le bazar,, Pégasse, patron de la Banque Lazare et du groupe de presse Le Monde, confirmait bien hier sur France 5, qu'il conseillait Yanis Vafourakis, un type qui aime le rock comme lui...facturant bien cher ses prestations, il conseille aux grecs de faire effacer une partie de la dette, à mettre sur le dos des contribuables européens plus riches...il en profite aussi pour vanner Sapin,"dont le bilan est si nul, qu'il ne peut donner que des conseils gratuits"...et Hollande, la dedans ? Il joue sur les deux tableaux ?

Au journal Le Monde justement, une journaliste jouit littéralement devant les caméras en balançant les vieux coups tordus d'HSBC, s'appropriant une affaire Swissleaks, dont on voie bien en lisant le Guardian, le New York Times,ou le Temps que c'est une investigation impliquant plusieurs sources, et en montrant du doigt en particulier Gad Elmaleh, l'homme qui a rejoint Monaco, un beau symbole pour le peuple assoifé, en rappelant qu'il a fait de la pub pour LCL, qu'il a joué les banquiers cyniques pour Costa Gavras...oh, quelle belle cible...il a régularisé, dit la journaliste, mais n'empêche qu'il a fraudé....houhou...tondez-le en place publique, à poil le comique qui n'appartient pas à la belle famille de gauche...

Bon, je passe sur cette histoire où la moitié du montant de la dette de la Grèce a été planquée dans des paradis fiscaux...

 Et on pourrait continuer des pages et des pages...c'est comme ça du matin au soir...

 Ah, putain de nature humaine...tu mérites vraiment d'avoir la Grande Blonde au pouvoir....

 

Les commentaires sont fermés.