Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/03/2015

Stasi Salata à la grecque

 

alexis-der-grosse-steht-auf.jpg

"Alexis le Grand"  sur ​​un mur à Athènes - et "God Save la drachme - Non à Merkel"

Tout le monde surveille tout le monde, tu dénonces et tu touches une petite com…avec les nouvelles technos, les téléphones qui font caméra, facile…En Grèce, Varoufakis qui racle les fonds de tiroirs pour trouver du pognon, vient de mettre dans la liste de ses propositions pour essayer de convaincre Eurogroupe de sa bonne foi, la possibilité de faire appel aux volontaires étudiants, femmes au foyer, voire même aux touristes, comme agents du fisc, pour traquer la fraude. Malin, le Yanis, il espère que la simple peur d'être filmé va réduire les pratiques des fraudeurs....

Eh oui, en Grèce, ne pas déclarer la TVA, passer des additions de restau sous le manteau, faire de la perruque, etc…sont des sports nationaux, pas seulement réservés aux riches, comme voudrait le faire croire notre bon Front de Gauche, pour qui le pauvre bon peuple est opprimé par des puissants sans scrupules…et comme le Gouvernement Tsipras est un peu acculé, entre les dettes qui lui tombent dessus de tous côtés et les promesses, ne serait-ce qu’humanitaires, auxquelles ils se sont engagés (bons alimentaires, électricité et allocations logement pour les plus démunis, sans oublier la réouverture de la télé publique, les promesses de ré embauche des femmes de ménage dans les ministères, etc…), transformer Monsieur Tout le monde en agent du fisc semble être une solution, surtout avec une Administration qui ne semble pas trop performante…imagine l’ambiance dans les boutiques…’eh connard, tu ranges ton Iphone ou je te casse la gueule ‘ ou inversement, réfléchis à ce qui pourrais se passer si le mec qui truande se retrouve sur youtube, car de l’un, on glisse vite vers l’autre, et on finit avec des émeutes pour piller des magasins et des lynchages pour corriger les mauvais grecs…génial…

Ah Mélenchon peut toujours écrire sur son blog ce qui suit, ça sonne un peu bizarre, alors qu'il est de plus en plus évident que de la troîka, pardon des Institutions à Tsipras, on cherche des solutions pour ne surtout pas sortir de l'euro et donc, de l'Europe, même si ce n'est pas sans heurts, sans mesures douteuses comme celle-ci reposant sur la délation,  et sans échanges musclés :
 « 
nous entrons dans une bataille de propagande contre la Grèce de Tsipras. Une troupe composite de droitiers écumant de rage, de gauchistes toujours prompts à excommunier qui ne se plie pas à leur mantras abstraites, et d’ancien gauchistes pour qui l’échec des autres doit justifier leur propre mutation libéralo-libertaire, se coalisent pour chanter sur tous les tons la « capitulation de Tsipras ». Que dis-je : « la première capitulation » comme titre « Médiapart ». Car bien-sûr, il y en aura d’autres ! C’est acquis d’avance ! Il est temps de se démoraliser promptement ! Il est juste de rentrer à la maison, de ranger les banderoles pour en faire des mouchoirs, d’éteindre les lampions et de se couvrir la tête de cendres froides. Jean Michel Aphatie a immédiatement posé le diagnostic : Tsipras a promis n’importe quoi, et maintenant, comme tous les autres, il doit « s’incliner devant les réalités ». Les réalités c’est la politique des intérêts allemands avec lesquels nous sommes appelés à collaborer dans notre propre intérêt ! »

La Gauche Radicale, la Vraie Gauche, la Gauche Populaire, ou je ne sais quoi de plus ou moins ressemblant, c’est vraiment cela que vous voulez ? A quand le retour du PPF (Parti populaire Français cher à Doriot en 1936, qui glissa tout doucement de l’extrême gauche ouvrière à un parti fasciste, se voulant Populaire, National et Social), car dans cette surenchère un peu stalinienne où se dit n'importe quoi, c’est qui le plus nazi du coup, je suis un peu perdu  ?

Les commentaires sont fermés.