Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2015

Quand le pâtre grec devient tête de turc

 

klare-fronten-bei-dieser.jpg

Ca chauffe en Grèce, même si le temps y fait plus froid et pluvieux qu’en France en ce moment…

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la proposition de Varoufakis, évoquée dans une précédente note (utiliser Monsieur et madame Tout le monde pour surveiller les fraudeurs, voir billet d'avant hier), ne passe pas bien dans l’opinion, qui commence à douter du beau parleur, voire d'être carrément agacée…"pour qui il nous prend, ce con ? "...Syriza semble encore avoir un certain capital confiance, mais le ministre des finances qui court les médias internationaux, pour donner des interviews, semble coller une indigestion à beaucoup de grecs, qui saturent de l'entendre causer ici ou là…

La pression monte pour revenir à la Drachme et quitter l’euro….Varoufakis, en gros malin qu’il est, veut se servir cette semaine de cet argument pour faire pression sur les Institutions (l’ex troïka) et Eurogroupe, en faisant une sorte de chantage au référendum, afin de faire accepter ses propositions…pas sûr que cela passe non plus de ce côté-là, car on commence aussi à saturer de ses galipettes… car sa lettre avec ses propositions de réforme est encore plus pâle qu'un discours de Hollande : taxer le jeu, faire une remise à ceux qui régulariseront leurs impôts, création d'un Conseil Budgétaire indépendant pour contrôler les dépenses publiques...bref, cela ne fait pas trop sérieux pour un pays qui est plus qu'au bord du gouffre...
 C’est chaud…pas facile de contenir un peuple qui a faim….pas facile de négocier quand les caisses sont vides...pas facile de gouverner quand on ne l'a jamais fait...hier, le siège de Syriza à Athènes, a été occupé quelques heures par des anarchistes, une preuve de plus que tout est électrique…enfin, il parait que les allemands n'ont jamais été aussi nombreux à profiter de vacances en Grèce, la vie y est si peu chère....une idée ? Varoufakis devrait  les utiliser en masse pour faire de la surveillance fiscale (en plus, les séniors de l'ex RDA ont de l'expérience et du savoir faire)....

 

grèce

Ce billet est rédigé à partir de lectures dans la presse allemande et grecque, comme Die Welt, le Frankfurter, Ta Néa, Kathimerini, mais également des sites proches de Syriza comme Avgi et Syriza.com

 

Commentaires

J'ai entendu parler aussi d'une loterie pour inciter les gens à réclamer une facture lors d'un achat et ainsi prouver qu'ils n'achètent pas au black.
Donc, on fout une copie des factures dans un grand panier pour faire une loterie pour gagner je-ne-sais-quoi.
On est dans le grand n'importe quoi. J'espère que les autorités européennes vont rejeter en bloc ces gadgets ridicules.

Écrit par : Loïc | 09/03/2015

Les commentaires sont fermés.