Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2015

Jeff Koons à Pompidou Paris

 

DSC03906_2.jpg

Je suis allé à Pompidou Paris voir l’exposition consacrée à Jeff Koons….première surprise : pas un chat, même pas un péquin devant moi aux trois caisses ouvertes, où  de jeunes diplômés bilingues derrière la vitre, ont l’air de regretter sérieusement de faire ce boulot  « tu sais,  j'ai trouvé un CDI dans la culture au Musée d'Art Moderne, c'est super, j'ai accès à tout gratos »

 DSC03924_2.jpg

 

à l’ouverture, c’était la cohue, parait-il, l’effet marketing, comme ailleurs à Louvre Lens, Pompidou Metz, quand les médias en font trois tonnes et que la meute se précipite, puis tout cela retombe comme un soufflé et devient un centre de coût, comme disent les DirFi ou les fonctionnaires de la Cour des Comptes, qui se demandent comment on va entretenir ces grands bazars et qui va payer (tiens au passage, le toit de la Philharmonie n’est toujours pas terminé)…

 DSC03901_2.jpg

 En plus, il parait que le grand public n’aime pas Koons, surtout celui qui se dit de gauche ("on se croirait au supermarché, on n'apprends rien " t'es sûr cocotte, que cela n'en révèle pas plus que dans ton Télérama)…trop pompier, trop kitsch…et pourtant, qui mieux que lui, reflète ce qu’est notre époque ? Puisque tout doit être sur le même plan, qu'on est tous Charlie, puisque tout doit être populaire, puisqu’on doit vivre sous la pression de l’appropriation du banal, puisqu’on doit tout partager, tout consommer comme de la soupe en brick, puisque tout se vaut, puisque l’élitisme est devenu un gros mot, pourquoi être gêné par un type qui vous emballe des aspirateurs, qui fait fabriquer par les meilleurs artisans des sculptures bien bling bling, qui vous revisite les classiques avec une touche de couleur pour faire plus fun et qui vous colle du porno en sculpture de verre…

culture,arts,parisil devrait aimer le peuple cet artiste qui n’est pas trop difficile à comprendre…il devrait aimer ces lapins gonflables qui ne sont pas si différents de ce qu’ils ramènent de leur voyage low cost pour mettre dans leur cuisine les gens…ah, il est cynique, le monsieur…cynique ou lucide… quand on voit la côte atteinte par certaines de ses créations (30 millions d’euros), on se dit que l’art ne sert que les spéculateurs….

 

DSC03904_2.jpg

il y a les voyeurs comme moi, les touristes, les nazes qui vont dans les expos ou visiter en courant les 7 merveilles du monde,  et les riches, qui mettent ça dans leur suite ou leur bureau pour épater leur entourage, comme dans la vraie vie, il y a la masse qui cherche à s’occuper et le petit monde des privilégiés qui fait le marché…

culture,arts,paris

 

alors, tant qu’à faire, faisons-les jolis les chienchiens, bien finis ces cochons en plastique et ces poupées géantes qui ressemblent à des jouets, et ses photos de cul avec la Cicciolina qui sont bien vulgaires, mettons-y un beau cadre pour faire propre et respectable  (un panneau indique que la salle est interdite aux mineurs, l'honneur et la morale sont saufs, ouf, on a eu peur)…

 DSC03909_2.jpg

et puis,  qu’est-ce que la culture ? Est-on sûr d’en savoir plus après avoir passé deux heures au Louvre à défiler devant des centaines de tableaux, quand on écoute les commentaires du public aux tourniquets de sortie, on peut en douter…Là, il n’y en a pas trop, on ne risque pas l’indigestion, tu peux mémoriser, c’est ludique, comme à l’école publique et républicaine , c’est pédagogique, c’est fait pour le plus grand nombre, calé sur la moyenne, et puis, c’est coloré, visuel, ça brille, comme un jeu sur TF1 (pardon, pas en ce moment TF1, sur M6 ou sur D8)….

 

DSC03912_2.jpg

 Tu veux que je te fasse une confidence ? Je suis sorti complètement déprimé de cette expo…preuve en est qu’elle n’est donc pas si innocente….

 DSC03918_2.jpg

 

DSC03925_2.jpg

culture,arts,paris

 

Photos de l'auteur

 

 

Les commentaires sont fermés.