Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2015

La Schadenfreude

Schadenfreude est un mot allemand qui signifie « joie provoquée par le malheur d'autrui ». C’est ce que ressentent par exemple de nombreux suisses, qui s’apprêtent à recevoir François Hollande la semaine prochaine…les français et particulièrement les élites françaises, qui regardent de haut le petit voisin helvète aux « petites pensées », ne sont pas attendus avec la bienveillance habituelle du peuple suisse, qui comme le rapporte le Temps, sont devenus des porteurs d’ennui, alors que la culture française demeure l’un des piliers de la construction du pays, avec ses Rousseau, Benjamin Constant, Germaine de Staël, Cendrars ou Le Corbusier, qui ont tant appris de la France…le racisme anti français n'a pas en effet cessé de gagner du terrain en Suisse depuis l'arrivée au pouvoir de Hollande et de sa bande de justiciers, par ailleurs, si faible en économie.

D’autre part, sur le Voix du Nord de ce matin, on apprend que la Scop Sea France (My Ferry Link) est en difficulté : conflits internes, manques de résultats, possible plainte même pour abus sociaux…ce n’est pas nouveau et j’ai toujours dit que ne croyais pas en l’avenir de cette société (en dehors des aspects douteux du dossier au départ, pas assez de trafic pour tenir à long terme),…souvenez-vous portant de l’époque Montebourg pas si lointaine où les socialistes français en faisaient des tonnes avec la SCOP, ce système qui allait montrer aux patrons voyous qu’on pouvait gérer des entreprises autrement, et Ferry Link, qu’on aidait à grands coups de subventions, était clamé comme un des symboles faits  pour prouver que les socialistes eux, savaient mouiller la chemise afin de créer des emplois…

On y est allé, y compris Cuvillier en tant que Ministre, d’abord prudent, puis  récupérant le truc sur le plan électoral* pour nous claironner  que la Compagnie de Ferries serait une chance et un beau symbole pour le nord, qui devait être fier de sa culture ouvrière et tout le tintouin…

Ah, ces socialistes français…forts en gueule, donneurs de leçons, mais au final bien médiocres….

* on rappellera le côté peu exigeant des électeurs du nord, à qui il suffit souvent de dire qu'on va mener une politique du cœur et de l'égalité pour être élu !!

 

Les commentaires sont fermés.