Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2015

Hollande sur Canal Plus

Hollande, invité de Canal Plus ce dimanche pendant plus de deux heures. ..d’abord, on se dit que ça va, la télé lèche cul avec toute la brochette de journalistes Sciences Po qui a fait de gros efforts pour vendre Monsieur Le Président aux spectateurs, merci, autant regarder TF1…mais TF1, pas possible non plus, ça dégouline de populisme, alors on revient sur la 4 bouffer la com du petit mec normal, qui tente de justifier son parcours, en mettant en avant ses grandes réformes, comme la prise en compte de la pénibilité pour les retraites (tu parles Charles, y’ a pas plus injuste, plus démago  et plus polémique que ce truc), son engagement pour les jeunes (z'ont l'air de douter sec, les jeunes) ou sa lutte contre le terrorisme et sa guerre au Mali (on a connu les gens de gauche moins guerriers) ..bref, faible bilan pour un Président  qui entraine avec lui l’Europe et l’euro vers le bas, (du coup la BCE joue dangereusement à l'apprenti sorcier),  mais bon, dire qu’on n’aime pas l’économique  et la finance, ça le fait pour un électorat peu réaliste, peu exigeant et peu regardant, l’important étant de lui dire qu’on aime les petites gens, qu’on maintiendra les droits acquis et qu’on lui parle du cœur…

On remarquera au passage que l'homme au casque d'or (le faux Rembrandt comme le faux Président), revient sans cesse sur la prise de décision, comme si c'était un fardeau....eh oui, vieux, c'est dur de décider, c'est plus facile de faire des beaux discours sur le rassemblement et de balancer des blagounettes à deux balles...

Car le fond du problème est bien là…le problème, ce n’est pas que Hollande qui n'est pas une flèche, c’est son électorat…alors, on te colle un reportage dans le Pas de Calais, dans un fief socialiste qui a voté Hollande à 70 % en 2012 et qui a voté FN aux dernières élections…on a droit aux grands classiques : on n’écoute plus les petites gens à gauche, les pauvres tis ouvriers qui travaillent durs  et qui comptent leurs euros à la fin du mois, les gentils étudiants qui n’arrivent pas à élever leurs moufflets et les braves retraités qui ont marnés comme des bêtes toute leur vie pour être obligés de se finir aux pâtes et à la bière…

Allez, ça va, ça suffit…tant qu’on éduquera les masses dans l’irresponsabilité (et cela ne va pas s'arranger avec BK la jolie brunette, qui nivelle tout par le bas et formate à la laîcité ), en omettant volontairement de leur dire qu’une des premières exigences de la vie, c’est de s’assumer, au lieu de les faire rêver sur la culture, l'égalité, le temps libre et l’Etat providence, on n’ira pas loin…

La gauche est un cancer pour ce pays, mais un cancer tellement installé qu’on est en phase terminale…alors Hollande pendant des heures, c’est comme si on faisait un massage à un type qui n’a plus que quelques jours à vivre, ça soulage, mais cela ne change rien au destin d’une France qui s’est bien trop laissée aller… appelle le curé pour l’extrême onction, y’a plus que cela qui vaille !

Les commentaires sont fermés.