Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2015

Pourquoi la Grèce nous concerne tous

  

demonstranten-in-athen.jpg

Je ne sais pas ce qui se passera demain en Grèce, même si la presse pense qu’il est fort probable que celle-ci va sortir de la zone euro….néanmoins, ce qui se passe avec la Grèce nous arrivera probablement demain…avec un nombre de retraités qui ne fait que grossir et qui pèse de plus en plus sur le dynamisme d’une économie déjà plombée par ses difficultés à se reformer comme en France, il est fort possible que viendra un jour où les plus aisés avec la mondialisation en Europe, n’auront plus confiance face à un pays qui se traine…

 Varoufakis aura bien essayé de démontrer qu’il faut du temps pour redresser un pays, le sien, où construire un kilomètre d’autoroute coute trois fois plus cher qu’en Allemagne comme il dit, la confiance n’est plus là, un peu comme quand un type qui vous doit de l’argent vous répète qu’il va changer…

 Pourtant, il est lucide le charismatique ministre des finances grec à la moto et à la tête de chou…Business Insider Australia a retrouvé des documents publiés par le beau Yanis, quand il était chercheur en 2011, où il décrivait avec un réalisme qui fait froid dans le dos, une sortie de la zone euro de son pays, avec une ruée sur les banques et sur les distributeurs de billets qui seraient vides en vingt minutes, et qui ramènerait vite la Grèce au temps de l’âge de pierre, avec 80 % des ménages qui deviendrait misérables en trois temps trois mouvements

 On a beaucoup reproché à  Varoufakis d’être  flou, trop décontracté voire inconscient ou trop professoral, mais il ne faut pas oublier que  Syriza est pétri de contradictions et secoué de vents contraires et un professeur, si intelligent soit-il, n'est pas un politique, qui peut changer les mentalités en claquant dans les doigts….
A mon avis, ce serait la même chose si un parti populiste d’extrême gauche ou d’extrême droite en France, arrivait au pouvoir…beaucoup de français se moquent comme de leur première chemise de savoir si leur région est performante ou pas…je passe sur ceux qui rêvent de décroissance ou de je ne sais quel modèle emprunté aux sud américains...pire, nombreux sont les français qui voudraient toujours plus de la part de l’Etat, qui n’est pas toujours très clair, il faut le reconnaitre…quand on voit ce que le Ministre de la Santé envisage comme plan sur la dépendance, en promettant de créer de nombreux emplois, on se demande d’où on sort le pognon, il faudrait 5 % de croissance pour atteindre les objectifs mentionnés ou créer encore et toujours de la dette…

 Changer le système ? je veux bien, mais je ne connais aucun système qui dépense plus qu’il ne fait rentrer d’argent…quand au retour aux anciennes monnaies, c’est de la folie, car il ne faut pas oublier qu’avec une monnaie dévaluée et une économie en berne, on ne peut plus rien acheter à l’export : médicaments, pétrole, ressources alimentaires….à moins d’acheter aux russes, mais dans ce cas, on rentre dans une autre forme de dépendance dangereuse…

 Il faut reformer, bien plus qu’on ne le fait, avant qu’il ne soit trop tard…mais il est peut être déjà trop tard…Sommes-nous déjà bien trop malade, le cœur bien trop chargé par de la mauvaise Grèce ?

 

 

Les commentaires sont fermés.