Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2015

La culpabilité chrétienne des européens face aux grecs

 

cash_390_2106.jpg

« Les femmes deviendront des prostituées et des femmes de ménage, si la Grèce fait faillite », c’est ce qu’a déclaré Adonis Geordiagis (député Nouvelle Démocratie issu du LAOS, un parti d'extrême droite en Grèce)…

Même Varoufakis a prévu le chaos et la misère en cas de sortie de l’euro (voir note d’hier)…

Qui est donc prêt à porter la responsabilité de voir à nos portes un pays européen sombrer avec des conséquences imprévisibles ? Hollande, Merkel ou Junker seraient plus que mal si Grexit se produisait avec les médias du monde entier qui rapporteraient les malheurs du peuple grec sur toute la planète, avec une contagion immaîtrisable possible ailleurs en Europe…

Donc, on va tout faire pour repousser l’échéance…

Pourtant, Anton Börner, le Président du Commerce extérieur allemand pense que c’est bien naïf d’imaginer que les choses vont s’arranger et que la Grèce va repartir comme en 14, si on la maintient dans l’euro…d’abord, parce que l’économie est trop mal en point pour se ressaisir même avec quelques milliards de plus, et puis, souligne t-il, parce que Tsipras est un trotskiste et qu’il ne se comportera jamais comme un libéral…il peut éventuellement repousser l’âge de départ à la retraite, mais imagine Mélenchon au pouvoir, avec Nathalie Arthaud aux Finances (elle est agrégée d’économie) entouré d’une bande ramassant tous nos contestataires , de Dupont Aignan à Onfray en passant par Besancenot, imagine donc tous ces gens là se convertissant au libéralisme…

Non, tout cela ne tient pas debout…en fait l’Europe a très peur…c’est ce que pense Varoufakis, le spécialiste des jeux, qui pense que la Grèce peut pousser très loin le bouchon…ah, la culpabilité chrétienne, vieux, terrible, surtout vu le fait que tous nos dirigeants sont plus ou moins mouillés dans la descente aux enfers des grecs (vente d’arme, pots de vin, banques, etc…), non, quitte à payer très cher, il va falloir continuer la comédie encore longtemps….

Les commentaires sont fermés.