Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2015

Tout va très bien, Madame la Marquise, tout va très bien

 L’Europe…L’Europe….dur, dur ce matin, dans la presse étrangère qui a le blues avec l’hiver qui approche, notez plutôt :

 Joschka Fischer, le Vert allemand, qui avait fait scandale quand il était rentré au Bundestag en jean et basket, avant de devenir Ministre des Affaires Etrangères et Vice Chancelier dans le Gouvernement Schröder, qui file une jolie retraite engagée dans diverses activités militantes et comme conseiller dans des multinationales, nous met en garde dans le Temps (Suisse), du danger de domination de l’Europe à terme (Russie, Chine), en conseillant d’éviter de rentrer dans des conflits entre shiites et sunnites qui pourraient nous déstabiliser et menacer notre sécurité.

 Son de cloche un peu différent mais sur le même thème, de la part de Jean Asselborn, Ministre des Affaires Etrangères du Luxembourg, qui voit lui, un grand danger de fracturation de l’Europe lié à la crise des réfugiés, qui pourrait même conduire à la guerre. Pour lui, les politiques nationales de règlement de la crise sont inefficaces, s’inquiétant beaucoup de la situation incontrôlée dans les Balkans.

 Côté allemand, c’est André Schulz,  le chef de la Police Fédérale, qui alerte les citoyens sur le fait que 10 % des réfugiés produiraient des délinquants et qui souhaite une réduction importante des entrées. Pour lui, le risque n’est pas lié à l’arrivée de terroristes, qui d’après lui, n’ont aucun intérêt à se faire enregistrer dans les hot spots, mais se trouve dans les mauvaises conditions de vie de gens, déjà fichés comme délinquants dans leur pays d’origine, qui sans perspectives, n’ont d’autres projets que de voler ou de commettre des méfaits pour survivre. Schulz appuie son argumentation en produisant des chiffres alarmants sur l’augmentation de la contrebande et sur l’organisation de réseaux mafieux.

 Et en GB, on est plus optimiste ? Pas du tout…le Guardian rapporte que la diplomatie britannique est en crise, avec une politique étrangère inefficace en Ukraine, mise à l’écart en Syrie, hostile aux réfugiés et avec un Cameron mobilisé par ses  espoirs de renégociation avec l’UE. Or, beaucoup de diplomates pensent que le travail avec l’Europe est une composante nécessaire à la politique extérieure de la GB. Là aussi, on s’inquiète de la sécurité nationale qui menace l’Ile et qui a autant d’importance que les relations économiques. Or, au 10 Downing Street, on rame beaucoup pour prendre une position claire sur l’avenir de la GB dans l’UE, avec beaucoup de positions « un coup pour », « un coup contre » ou « pas pour l’instant », provoquant une crise de confiance parmi l’entourage du PM, qui ne sait plus sur quel pied danser, sentant par ailleurs, que la GB est de plus en plus isolée sur le plan international.

 Heureusement, chez nous, rien de tout cela dans la presse nationale…on est mobilisé par les régionales, la COP 21 et le grand chef de guerre Hollande se réjouit de ses actions militaires dans le monde et des bons chiffres de vente de l’industrie de l’armement….Quant à Bourdin, il espère faire le buz avec un tweet de Carla Bruni à Morano…rien de grave, donc, vive la France, on est sauvé !!!

 

 

Les commentaires sont fermés.