Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2015

Plus parigo et plus bobo que jamais

generationbataclan#,europe,attentats

Peu de points communs entre la Génération Bataclan et ma Génération 68. Née avec la crise, avec le chômage, avec internet, notre jeunesse a de mon point de vue, pas grand chose à voir avec les chevelus tendance hippie, les Peace and Love style Merkel, si ce n'est peut être une certaine adoration pour les Doors (et encore, je me demande si les Doors n'ont pas plus été écoutés par les jeunes que par ma génération qui était plus Beatles, Rolling Stones, Dylan, etc..).

Plus individualiste la jeunesse ? comme on le dit souvent... je ne sais pas, notre génération s'est beaucoup roulée dans l'illusion du Vivre ensemble...la preuve, regarde l'état des laissés pour compte, regarde un ascenseur social de plus en plus bloqué au sous sol (ou plutôt au dernier étage), regarde dans quel état de délabrement moral se traine la société française...

Bref, la dette va être lourde à porter pour les plus jeunes...pas seulement la dette financière, il va falloir qu'ils traitent ce qu'on va leur laisser à gérer, à savoir la fracture entre des ghettos avec des exclus (ceux qui commencent à faire l'objet de perquisitions, les cités de Grigny, de Saint Denis, de Beauvais, de Soissons, Roubaix, Marseille, Garges les Gonesses, Val d'Argenteuil, etc...j'arrête, je vais remplir la page) et ceux qui ont la chance de profiter de la mondialisation, ceux qui sont curieux de toutes les cultures et qui se fichent des milieux sociaux...ils n'auront pas le choix, il va falloir qu'ils inventent de nouvelles manières de vivre en harmonie, avec des mouvements de population qui bouleverseront le paysage en permanence et peut être, la violence barbare pour troubler leurs nuits...

Ils seraient moins engagés syndicalement, moins militants, moins fidèles en amour ? Ils attendent peu de choses de la représentation, ils ont peu d'illusions sur les combats collectifs et n'espèrent pas éternellement que les choses s'arrangent dans le couple pour se quitter bons amis, étant plus attentifs à leur projet personnel et à une certaine authenticité... pour moi, ils sont plus responsables, plus réalistes, peut être plus anarchistes dans leur manière d'être, ils veulent être moins soumis, moins salariés dépendants...pour moi, ce sont plutôt des qualités.

Quant à internet, il ouvre aussi l'univers des possibles, permet à celui qui le veut de se former en ligne, d'uberiser des achats, de partager plus facilement ses photos de vacances sur le cloud qu'avec les interminables séances diapo à la papa. Enfin, ils aspirent probablement à être moins propriétaires à vie de leur petit pavillon, envisageant de vivre ici où là, et économiquement, ils savent qu'ils ne peuvent compter que sur eux et que l 'Etat Providence n'est pas une fin en soi...

bah, ce n'est pas si mal, même si la liberté paraît tellement grande qu'elle peut être difficile à assumer...
"C'est un exploit de penser par soi-même" débite Oxmar Puccino, le  Rappeur français né au Mali

moi, j'aimerai bien rajeunir de 40 ans....

Image : Photo prise par votre serviteur dans un squat près des Puces de Saint Ouen début novembre 2015. On a retrouvé au bout de la rue Championnet dans le XVIIIème, une voiture des terroristes, qui prévoyaient de finir leur sale besogne : Montmartre et ses touristes ? Les Puces tout proche ?, ou simplement les cafés branchés du quartier ? 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.