Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2016

Aigles et caniches

 

Le Puddle Club d’Hambourg a brulé dimanche dernier…le Puddle, c’est tout un mythe de la contre culture et de l’underground allemand qui est parti en fumée…l’enquête commence à révéler que l’incendie est d’origine criminelle…on n’est pas loin d’imaginer que c’est le geste d’un admirateur (ou d'un proche), qui ne supportait pas la fermeture prochaine annoncée de la boite pas très aux normes, un peu crade, à la bière à moins de deux euros et aux chiottes infréquentables…

Créé il y a vingt ans dans le mythique quartier de Saint Pauli, le Puddle était un symbole de contestation de la société de consommation, du fric qui envahit et détruit tout…je lis depuis deux jours  des articles et des sites sur le sujet, c’est évident que le Puddle gênait dans un quartier en pleine rénovation, proche de la nouvelle Philharmonie, dans une ville en pleine transformation, même sil elle cherche à conserver son identité (Hambourg a quand même refusé par référendum les prochains JO préférant investir dans une cité plus écologique, malgré l’énorme pression des stars du sport allemand et des financiers – le Paris de Mme Hidalgo se réjouit de cette démission), mais qui passe tout doucement d’une cité zone punk-sexe-drogue à une ville bobo avec ses boites de com- pub- design, avec un port Hi Tech du XXIème siècle (comme par exemple, le guidage informatisé par capteurs des énormes tankers qui remontent l’Elbe)…

caisse.png

Le Puddle, qui revendiquait l’Ecole de Hambourg sur le plan musical, était déjà pré vendu un demi million à une Fondation, peut être pour en faire un musée, mais il est parti en fumée, laissant DJ et habitués à leurs souvenirs….Il parait que les créateurs n’étaient pas d’accord entre eux, sur cette reprise…sur les commentaires de la presse allemande, on lit que le Caniche Club était mort depuis longtemps et qu'il n'était plus qu'un repère de SDF, de réfugiés et de zonards…

En tous cas, je rapproche cette information, du concert des Eagles of Death Metal, les rockers du Bataclan, qui sont de retour ce soir à l’Olympia, dont la presse française fait ses titres ce matin…il parait que le chanteur soutient Donald Trump et plaide pour le port d’armes généralisé, en bon Conservateur qu’il est…les Inrocks n’ont même pas l’air de s’en offusquer…quant au quartier entourant le music hall, tout est bouclé par les flics bien avant le concert...rien à voir donc avec la musique de garage à la bonne franquette.... oui, le Puddle Club est bien mort….

Le Puddle en flammes et une vue de la caisse (Images Der Spiegle)...

 

 

09:42 Publié dans Blog, Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.