Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/03/2016

Wir schaffen das ! mais à quel prix ?

wir schaffen.jpg

On peut le faire, comme dirait Merkel "Wir schaffen das"...La Chancelière tient toujours la même ligne, même si elle admet qu'il faut restreindre l'immigration en Europe...mais quel est le prix à payer ?

- Sur le plan économique, le ministre des Finances Schauble, met des petits sous de côté dans son budget pour les réfugiés...il faut financer les aides aux turcs, aux grecs et l'intégration, même revue à la baisse, des demandeurs d'asile, sans oublier le coût des 10 % de reconduite à la frontière de ceux qui ne répondent pas aux critères (les pays d'accueil ont de telles conditions, que peu repartent)...

Alors, cela hurle...car ce nouveau poste assez lourd, se fait au détriment des crédits que réclament la police ( pour la sécurité), l'éducation, les services sociaux, la santé, le chômage, les allocations, les ouvertures de crèches,  etc...les allemands ne sont pas plus calmes que les français...mais Schauble n'est pas Hollande, pas question de laisser filer les déficits..et puis, la culture allemande n'est pas très tendre avec les loosers, on n'est pas loin de penser qu'un syrien qui a tout laissé derrière lui pour fuir la guerre et qui veut sauver sa famille, est plus méritant qu'un mec qui ne veut pas déménager pour trouver du boulot...

- Et donc, cela a un cout sur le plan politique...en Hesse, dans la région  de Francfort, aux élections locales, AFD (extrême droite) a progressé fortement ce WE au détriment des Verts, et de tous ceux qui soutiennent ouvertement Merkel et fait maintenant couramment des scores à deux chiffres...

Dur, dur la solidarité....tout le monde surtout, n'a pas la même vision de la justice !!!

07:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe, allemagne

Les commentaires sont fermés.