Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Joyeux Noel du Lazor

pecresse.jpg

Nous avons fêté Noel avant l’heure, une bonne chose de faite, Noel ne correspondant plus qu’à un grand délire de consommation où tout le monde a oublié le petit Jésus.

J’admire le flegme de notre fils, qui a a su très jeune par instinct de survie probablement, prendre le contre pied de parents surexcités ; Il a, en effet opté depuis des années pour la prime délivrée pour une garde entre soignants rigolards, dans un service vidé de patients, à APHP désorganisé au bord de la crise de nerfs, managé avec brio par son énarque template, le Grand Monsieur Hirsch….

Xavier nous rapportait qu’à Saint Lazare, une foule abondante fuyait dans des trains pleins à craquer, une capitale où l’omicron cartonne pour porter en chœur la bête sur les côtes normandes, nouvel exode où notre vaillant peuple tremblant, coure une fois de plus devant l’ennemi.

Il faut dire que des Docteurs Mabuse ont prévu le pire, un « tsunami » dans des réanimations au bord de l’asphyxie, des morts sur les parkings des hôpitaux, toute la France contaminée au 1er de l’an selon les prévisions épidémiologiques de l’institut pasteurisé labellisé made in France….alors que Pécresse, mutée en vierge de luxe, prête à vendre n’importe quoi pour accéder au trône, promet le foie gras obligatoire pour les plus de 65 ans, afin de sauver les petits producteurs, et le retour de tous les infidèles dans les églises, avec une grande procession masquée, le jour de son élection, de Paris à Versailles, en mémoire de Louis XVI…

Les pharmacies sont dévalisées par des seniors affolés achetant des tests par paquets de 10, bien décidés à n‘autoriser l’accès au sapin de leurs petits enfants, que si la réglette ne comporte pas de barres et les salles polyvalentes, reconverties en Centre de Vaccination, seront fermés à 16H30, comme l’ont obtenu les syndicats …

Du coup, les commerçants, paniqués à l’idée de connaître un nouveau confinement, en profitent pour te refiler n’importe quoi comme camelote, genre rôti de chapon, le nouveau standard pour 4 personnes à table recommandé par le Gouvernement, surtout constitué de barde, de gras et d’os, de peau, de farce que personne n’oserait mettre dans des paupiettes, ou des bûches glacées vendues trois fois le prix, sûrement inférieures en qualité à celles de chez Leclerc…

Bref, amis qui vous vous apprêtez à passer à table, joyeux Noel….

Écrire un commentaire

Optionnel