Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/07/2014

Jeu de massacre

« Tous unis…au tour du Gouvernement d’assumer ses responsabilités »…car c’est bien connu, on veut tuer la culture…
Le drame, c’est que la culture, la vraie, est déjà tuée depuis longtemps…les pauvres bougres qui manifestent à Avignon sont surtout des précaires, des pauvres gars à qui on a laissé croire qu’ils étaient des artistes…en réalité, ce sont souvent des gens qui n’ont pas une grande plus value…ce n’est pas parce qu’on sait gratter un peu de guitare et faire de pâles concerts dans des maisons de retraite, ou parce qu’on a suivi un cours de théâtre qui vous ouvre bien difficilement quelques animations le mercredi pour les petits au théâtre du coin , qu’on possède une véritable qualification…en dehors de quelques heures payées trois sous, ces artistes, bien trop nombreux pour un marché à qui on a déjà consacré beaucoup trop en subventions, passent l’essentiel de leur temps à se ronger le sang dans l’attente d’un téléphone qui a peu de chances de sonner et à traîner leur déprime, en tentant de préparer un improbable spectacle et en essayant d’apprendre un texte qui ne rentre pas, tant le cerveau est enfumé par les factures qui s’amoncellent sur le coin de la cheminée…et pourtant, jusque ici, l’Etat payait…ils peuvent pendre des marionnettes au bout d’une corde sur les terres de Monsieur Py, en manifestant leur désespoir, car c’est bien de cela qu’il s’agit, il faudrait en face des acteurs responsables…cela serait quoi la responsabilité d’un gouvernement, sûrement pas de faire du Filipetti, du double langage, et de dire qu’on se sent solidaire de ce combat et d’avoir longtemps encouragé ce gâchis humain…
Quant à la culture, l’autre, les musées qu’il faudrait moderniser, le patrimoine immense que possède ce pays et qu’il faudrait entretenir, les œuvres d’art qu’il faudrait acquérir pour rapatrier sur le territoire des toiles ou des sculptures dispersées au quatre coin du monde, il n’y a plus d’argent dans la caisse, tout part pour le spectacle dit vivant… et du coup, notre France qui se gausse d’être le pays le plus visité du monde n’est souvent pas à la hauteur des espérances et de l’image qu’elle devrait donner…un massacre, la culture, un massacre…

Les commentaires sont fermés.