Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2014

La gauche de la gauche

Le départ de Montebourg et de Filippetti, ce sont plutôt de bonnes nouvelles…, mais il y aurait encore plein à faire dégager...le problème, c’est qu’il va falloir gouverner, avancer alors qu’il y a plus que le feu au lac….

La gauche française, elle est constituée à 90 % de gens qui n’aiment pas Valls et qui croient encore à la gauche de pépé qui a fait 36 avec Blum et Duclos…nos voisins allemands constatent la chute rapide de la France....ce serait risible si ce n'était pas si grave, écrit Die Welt, qui ne croit pas aux capacités de Hollande et de ses sbires et qui titre "Hollande a déjà échoué"...

Partout dans ce pays, élites, hauts fonctionnaires, syndicats, dirigeants,  marchent à côté de leur pompe, cela fait des années que cela dure...Exemple : Education nationale, qu’il serait urgent de réformer de fond en comble, tant cette énorme machine est archaïque, dépassée, étant devenue une usine à fabriquer de l’exclusion,  est loin d’être acquise à accepter l’idée d’une refondation totale…On a vu comment Peillon, qui était pourtant un homme brillant et très engagé dans l’idéologie socialiste, s’est fait gentiment  écarter par les syndicats enseignants, coincés dans leurs vieilles habitudes, pour ne serait ce que modifier un peu l’emploi du temps (une goutte d’eau par rapport aux réformes qu’il faudrait faire pour aller vers une éducation personnalisée et tout au long de la vie, dont 99 % des enseignants n’ont aucune, mais aucune idée)…on a dépensé 2 milliards en fourniture pour la rentrée, un scandale d’Etat….comme dirait Attali, on utilise encore les méthodes qu’on utilisait à l’époque de la Grèce Antique. Une tablette pour un enseignant, c’est une ardoise, con…

Les études sur le genre occupent toujours un bon tiers de nos chercheurs à l’EHESS, Sciences Po et dans les universités, alors qu’il serait plus qu’urgent, d’aller s’occuper de l’impact des nouvelles technologies sur l’emploi et sur notre vie future, l’informatique en particulier risquant fort de créer un chômage encore bien plus massif qu’aujourd’hui à relativement court terme et de mettre 60 à 80 % des actifs au placard…or, à ma connaissance, les thèses dans ce domaine, qui devraient comme dans les pays anglo-saxons réunir plusieurs disciplines, de la sociologie à l’ingénierie en passant par la médecine,  ne sont même pas dans les cartons…

Sur le plan européen, il faudrait vite créer des synergies pour peser sur le plan mondial et pour penser demain dans le transport, l’énergie, le partage des ressources alimentaires et des matières premières, plutôt que de jouer aux échecs avec les allemands et Junker pour placer un Moscovici qui est loin d’avoir fait des miracles et pour commémorer je ne sais quel anniversaire…il ne suffit pas de travailler beaucoup et de se faire voir, il faut être efficace et faire des choix. Il faut oser dire la vérité : la France est complètement inconsciente, se croyant encore avant la mondialisation, il fallait écouter Onfray hier soir au Grand Journal, l'homme qui n'aime pas la pub, les médias et le marketing, non seulement il occupe l'espace sur France Culture tout l'été, mais en plus il vient faire la promo de son bouquin, en militant pour un retour au nationalisme et une sortie de l'euro et de l'Europe...un pays de malades...

Etc…etc…il faut donc un chef qui ne soit pas un petit guignol à lunettes (ou un petit guignol à tics) que personne n’a envie d’écouter et en qui personne n’a confiance…je ne crois pas Hollande, Royal, Sarkozy ou je ne sais qui dans la génération des quinquas, capable de parler avec crédibilité afin d’affronter des défis majeurs qui devraient nous occuper….chaque jour qui passe en ce moment est un jour perdu…et cela dure depuis….hou, comment disait la grand-mère qui n’avait pas baisé depuis bien longtemps.

On va voir comment le peuple va réagir à tout cela çà la rentrée…on n’est pas au bout de nos peines et de nos surprises….restons optimiste, le changement se produit en général là où personne ne l’attend.

Les commentaires sont fermés.