Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2014

Inventer plutôt que résister

La guerre sur les livres et Amazon est une guerre perdue d'avance.

Pourquoi ?

On tente de nous faire croire que c'est le méchant loup qui est en train de détruire les bons et gentils libraires, avec le livre qui est tout un symbole ...mais réveille toi, vieux, on est à l'heure des tablettes, qui offrent de nouveaux services (accès à Wikipépia ou à des dictionnaires, ceci inaugurant une autre manière de lire) et par ailleurs, les libraires ne sont souvent que le relais des éditeurs, qui tentent de vendre des promotions, et non des conseils...

Quand au livre sacré, l'objet culte, beaucoup de livres sont des désastres écologiques et de nombreux bouquins vont au pilon... par contre, il y aura encore de la place, je pense pour les beaux livres, et pour les livres anciens...il y a des choses à inventer (ré éditer des livres du Moyen Age avec du papier proche des anciennes textures, par exemple) ...mais il faut réorganiser le secteur, je préférerai que les éditeurs, les libraires, le gouvernement, voir l'Europe se mettent autour d'une table pour construire un concurrent à Amazon (qui par ailleurs effectivement, est en train de piller le patrimoine européen en numérisant à outrance sans rémunérer les auteurs), que de se dresser comme des cons pour faire de la résistance.

Certes il y a déjà la Place des Libraires, c'est un bon début...

Ce matin, mon journal papier n'a pas été livré because grêve...averti par mail par le canard, je l'ai téléchargé sur le smartphone...la CGT se coupe l'herbe sous le pied toute seule...

Oh, on n'est plus en 1950 les gars...

Comme dans d'autres domaines de la distribution (le blanc et le brun en particulier), les magasins classiques sont appelés à disparaître...Est-ce mauvais ?

C'est moins de laideur (nos grands espaces à la périphérie des villes pour ce qui est des grandes surfaces, y compris les Cultura et autres), moins de carburant dépensé, moins de stock, où grâce au web, on commande sa TV ou son canapé..

Certes, c'est moins d'emploi, même s'il faut des gens très qualifiés pour développer les plate forme informatiques...car quid des vendeurs (souvent peu performants, peu au courant ou payés pour promouvoir un produit à belle marge, en particulier dans l'electro ménager, dont les Darty, Carrefour, Boulanger et autres te renvoient de plus en plus vers internet pour commander ton produit)...

Heureusement, avec des Macron, on ne va pas ménager les vieux machins...mais il faut du courage, Fleur Pélerin, que j'entendais ce matin sur le thème, a la compétence, mais n'ose pas, fait dans le consensus....bref, elle fait du Hollande...

Tiens, dimanche à 22H 45 ma bonne ville de Boulogne sur mer est à l'honneur (si on peut le dire comme ça) avec un docu chanté « Chante ton bac d'abord »..où comment une jeunesse essaie de vivre et de rire dans une France et une ville à 25 % de chômage, qui ne sait pas (à tord) donner de l'espoir aux jeunes...

Les commentaires sont fermés.