Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2014

La soupe de gauche, pas très digeste...

 Macron et sa réforme de droite….j’ai entendu plusieurs fois depuis hier, ce type d’association assez douteuse dans la bouche de plusieurs journalistes, y compris sur des médias qui se présentent comme très intellos….et pourtant, le projet de loi Macron, n’est qu’un saupoudrage de réformes, un patchwork timide, qui ne s’attaque pas aux problématiques de fonds qui n’ont pas fini de secouer ce pays croulant sous sa dette, et de le tirer vers le bas…un autre événement m’interpelle ce matin, à savoir la polémique autour de l’otage français libéré hier, et de ses anciens liens supposés avec Bob Dénard, un mercenaire au passé trouble en Afrique, qui aurait été présent à la Sorbonne avec les katangais…

 Pour l’avoir vu de mes yeux vu en 68 et en être resté pris par un soudain doute sur la légitimité réelle des gus menant Mai 68, le groupe des katangais, dont on nous a raconté qu’ils étaient là comme service d’ordre, pour assurer la sécurité des étudiants, reste pour moi, une présence obscure (Bob Dénard était un anti communiste notoire, auteur de conflits assez tumultueux en Afrique), introduit par je ne sais qui, dans les locaux de l'Ecole occupée…ayant fait plusieurs recherches depuis sur les origines du mouvement qui secoua trois mois la France et ébranla ce cher Général, on voit bien qu’il y avait toute une nébuleuse, constituée de groupes aux idéaux souvent opposés et parfois ennemis (anarco syndicalistes, anarco libertaires, humanistes libertaires, groupes ayant des liens avec des gens qui avaient combattu contre le franquisme, trotskistes, maoïstes, communistes liés à  l’URSS, formés parfois en RDA ou à Moscou, PSU lui-même divisé entre rocardiens et disciples de Marc Heurgon, un grand bourgeois qui avait milité pour la décolonisation comme gaulliste de gauche et qui le conduira vers la Gauche Ouvrière et Paysanne, voir des bataillons de baroudeurs style katangais, sans oublier les Jeunesses Ouvrières Chrétiennes, etc…)….bref, l’héritage gaucho de 68 vendu par Zemmour, Ferry ou le Figaro, est loin d’être un mouvement homogène…

 Ce qui est vrai par contre, c’est que ce petit monde après 68, a infiltré de nombreuses couches de la population intellectuelle française, en particulier dans les grandes écoles (Normale Sup, Sciences Po, etc…) et que les acteurs de cette époque ont envahi partis politiques, médias, économistes, associations, professeurs et recteurs d’université, avec parfois des pressions pas très démocratiques, voire des marchandages, sur de grands intellectuels, genre Althusser ou Foucault (on soutient ta cause de défense des homosexuels, mais tu défends nos idées)…

 Alors, aujourd’hui, on se retrouve avec une descendance assez glauque, qui a majoritairement instrumentalisé la gauche, avec des fondements qui ont été rhabillées à grand coup d’humanisme et de belles valeurs qu’on vend comme issues de la Révolution de 89, étant une sorte de bouillie résultant d’un brassage pseudo unitaire réalisé avec plus ou moins de bonheur sous l’ère Mitterrand et continuée sous Jospin, bouillie à laquelle il faut ajouter les intellectuels issus de l'immigration qui remettent (avec juste raison) en cause l'intégration, pour se répandre dans le bon peuple qui n’est pas toujours très curieux, en perdant l’essentiel de son sens …

 Du coup, il faut gérer cela, cette pensée, de mon point de vue, devenue avec le temps, assez nauséabonde, complètement éloignée de la réalité, qui provoque des réflexes souvent assez niais, comme Macron est un homme de droite ou le gouvernement Valls est en train de détruire les valeurs issues des luttes ouvrières…

Tant qu’on n’aura pas fait le ménage (cela passe probablement par la mort des gens de ma génération), ce pays aura du mal à avancer, car tout est gangréné, on joue à des jeux de dupes, au poker menteur avec des électeurs qui ne sont souvent devenus, que des petits pions qu’on manipule à grands renforts de comm, sans savoir d’ailleurs qui manipule qui et sans maitriser quoi que ce soit  (je ne croie pas du tout à des théories genre complot) ….étrange, la culture de cette France…

Les commentaires sont fermés.