Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2015

Le temps de l'apartheid, qui pourrait te couter cher, Mr Valls

Apartheid…putain, Valls, pour un politique, tu n’as pas fait dans la langue de bois…le petit gros à lunette de l’Elysée grand stratège de la manipulation à endormir les gogos, il a du avoir du mal à digérer son repas amélioré pour fêter sa remontée dans l'opinion…

Pas faux…l’égalité, ça ne marche pas, de nombreuses banlieues sont des ghettos, et en Province, on fait semblant d’ignorer le ravage social qui gangrène souvent la périphérie des villes moyennes, tu sais là, où de temps en temps, le journal local rapporte des faits divers plus ou moins sordides, quand il ne peut pas faire autrement…

Le problème, c’est que la Politique de la Ville, les grandes réformes ( ????) de l’Education, les nombreuses subventions qui servent à donner de la culture populaire aux lecteurs de Télérama, le rappeur sur le plateau de Canal + et les psychologues ou sociologues demesdeux d'un Service Public quelconque issus des classes les plus défavorisées, qu’on te met en avant pour te prouver que l’ascenseur social ça existe, c’est surtout l’affaire de la Gauche Républicaine…un beau constat d’échec que tu nous colles là sur la place publique, Monsieur le Premier Ministre…à moins que ce soient, comme je le croie, les fondations qui sont mauvaises...

Il faut dire que  tu es bien placé pour savoir qu’à force  de déshabiller et de démotiver ceux qui ont un peu envie de gagner de l’argent en leur collant des impôts jusqu’à plus soif, on va droit dans le mur,  et que pour équilibrer la balance, il faut mettre un grand coup d’arrêt aux dépenses de l’Etat plus vraiment Providence, notre belle France s’enfonçant chaque jour un peu plus dans le rouge…

Alors ? ben déjà, il y a un truc que beaucoup de français qui se croient évolués et qui fournissent le gros des bataillons de travailleurs sociaux, n’ont pas compris et à mon avis, ne comprendront jamais, même s’ils vont voir de jolis films sensibles et tendres qui finissent bien au cinéma, c’est que quand tu es issu d’une famille dont le logiciel est buggué de partout, tu ne t’en sors jamais, à moins de te gaver de médocs qui finissent par te faire voir des éléphants roses…la rage, la haine, la violence, le désespoir, ils sont toujours là, au fond, ils grondent, ils sommeillent, ça va, ça vient, la bête ne demande qu’à sortir pour te couvrir d’injures ou de coups, tellement elle en a marre d’écouter les conneries des redresseurs de tord, de lutter contre l’absence de lumière qui guide sa vie… toi, oui toi, le petit jovial qui a eu la chance d’avoir une famille qui t’a donné beaucoup d’amour ou qui a compensé ses déficits affectifs en t'offrant des belles sorties, des voyages, des études intéressantes dans des établissements où les profs étaient encore un peu des hussards noirs dans leur tête, c’est toi qui aura fouttu le plus la merde et attisé la barbarie avec ta morale de belle personne … car quand tu n'as eu ni l'un, ni l'autre, quoi que tu es réussi dans ta vie et c'est de moins en moins facile, tu te sens toujours un exclu, un handicapé de l'affectif, un raté quelque part, ou un raté tout court...et l'ennemi, c'est le gentil fonctionnaire comme toi, qui vote socialo pour donner un sens à son existence, et qui voulant te calmer, se trompe complètement, ce n'est pas le très riche qui est plutôt un exemple, qui te sert de guide pour combler le vide existentiel qui t'a accompagné pendant toute ton enfance...

Alors, on va faire quoi ? Alors que les mecs des quartiers coupés de la République n’ont pas besoin de tes cours ringards, vu qu’ils ont souvent mieux compris la mondialisation que l’assistante sociale qui milite à Attac pour faire leurs petits trafics sur internet et recetter leurs livraisons d'armes ou de coke venues d'Europe de l'est, vu qu’ils maitrisent mieux les nouvelles technologies que toi, le petit éducateur qui peine à classer correctement sa pièce jointe, that is the question…

Déjà, Valls, il faudrait écarter le docteur SansDents qui siège à l’Elysée, le gugusse qui a grandi à Neuilly et qui trouvait pas jojo la famille de sa copine Trierweiler, vu que son cap modèle Honecker des années 80, il nous mène au naufrage…ah, ben oui, Mandala, il n’a pas fait dans la dentelle, quand il fallait y aller, il y est allé sans ménagement, et pas vraiment dans la légalité…et encore Mandala, finalement, il aurait en réalité pas si changé que ça les mentalités et réduit les inégalités…eh, si c’est génétique, les inégalités, comme dirait Attali, c’est sûr que ce n’est pas côté transfert de pognon vers les zones sensibles qu’il faut agir….

Tu sais, Manuel, en politique, toute vérité n’est pas bonne à dire, surtout quand on n'a pas de programme…et puis, dans les banlieues, on a de moins en moins d’humour, on ne rigole pas de tout avec n’importe qui, on ne dit pas n'importe quoi, tu as vu avec Charlie, on a plutôt envie de saisir la perche pour en découdre…pas fini d’en entendre parler de ton langage de vérité, qui pourrait surtout te couter ton fauteuil….au suivant…

 

Les commentaires sont fermés.