Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/01/2015

L'incompatibilité des logiciels de base...

 

 

politique etat

Manifestation Legida hier à Leipzig (Source Die Welt)

C’est Monsieur Delors, qui au seuil de sa vie, doit revoir en boucle, ses conversations avec les anglo-saxons qui lui déconseillaient jadis, de mettre en place la monnaie unique…

Faire l’unité avec des identités européennes aussi différentes, semble bien compliqué voire impossible*, ce que j’appelle le logiciel de base, par analogie avec l’informatique, c'est-à-dire les fondations, ce qui est chargé sur ton PC quand tu l’achètes et qui va faire marcher tout le reste et qui se plante quand tu fais des trucs un peu trop chargés… pour un Etat, c’est ce qui se transmet de générations en générations, les valeurs intimes d’une nation et que la mondialisation met à rude épreuve.

En Allemagne, les Pegida / Legida anti-islamistes, avec ce Lutz Bachmann, pris comme un gamin déguisé en Hitler, semblent ramener les germains à leurs vieux démons : Angela doit rentrer à la maison, accusée d'être traitre à l'Allemagne, de coopérer avec l'islam ou la CIA (??) - il faut restaurer la culture nationale - les gouvernements représentent une génération irresponsable" sont les slogans scandés essentiellement en ancienne RDA, à Dresde et LeipzigIl faudrait d'ailleurs un jour m'expliquer pourquoi  on place le National Socialisme à l'extrême droite, il traverse plutôt des idéologies populistes de droite et de gauche...

En Grèce, c’est régime pain sec et eau pour presque tout le monde (les puissants et les politiques de tous bords, s’en sortent toujours)…il faut voir pendant que c’est encore possible cette semaine, le superbe documentaire de Jean Quatremer sur Arte, Grèce Année Zéro, une Grèce qui devrait basculer dimanche du côté de la Gauche Radicale et chez qui, il a très longtemps été bien vu de ne pas payer ses impôts (un acte de rébellion)…je trouve d'ailleurs nos économistes bien optimistes avec Syriza, qui même un peu assouplie pour ramasser le maximum de votants, demeure quand même une idéologie d'extrême gauche.

En France, Tocqueville, il y a bien longtemps, avait pointé notre fragilité, vu l'importance accordée en France à l’égalité…on pourrait ajouter la maladie de l'Etat providence...car quand il va falloir faire les additions de tout ce que l’Etat dépense en ce moment comme pognon, même si la BCE fait marcher à mort la planche à billets (attention à l'inflation galopante qui suit souvent ce genre d'action), on risque très fortement de finir comme les grecs…

Seuls, les anglais semblent s’en sortir…ces anglais, qu’on n’aime pas beaucoup et que moi, j’ai toujours trouvé très pragmatiques, les seuls capables à mon avis, de prendre des mesures courageuses pour éviter le pire…regarde leur Histoire, même si comme toujours, il y a eu des excès…

Enfin attendons la suite…

 

politique etat

Hier soir, à Leipzig, 4000 policiers étaient mobilisés contre la manifestation interdite de Legida, alors qu'une contre manifestation avait également lieu (source Presse locale Leipzig)

 

*en tous cas, sans un puissant fédéralisme à l'américaine, et non, comme c'est le cas, avec un confédéralisme mouton à cinq pattes, simplement unioniste laissant trop d'autonomie aux états membres...

Les commentaires sont fermés.