Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/03/2015

Je rends ma copie blanche...

 

 

J’y perds mon latin et mon grec…je suis incapable de me faire une opinion, vu que visiblement on a quitté le terrain du rationnel pour rentrer dans une guerre de communication, de manipulation politico-médiatique, où les allemands  mentent autant que les grecs….on est visiblement maintenant dans une bataille idéologique très dure, vu que les chiffres et les engagements sont contestés de part et d’autre et parfois,  y compris entre des individus d’un même camp…on n’y comprend plus rien…c’est stérile, comme cette histoire de doigt d’honneur qui fait la une de la presse germanique, que Varoufakis aurait fait à l’Allemagne dans une conférence il y a deux ans…Merkel, qui veut sauver l’image de son pays et qui sent que ça dérape,  invite Tsipras pour tenter de calmer le jeu, lundi à venir…vu l’état d’esprit des uns et des autres, on peut douter fortement que cela serve à quelque chose…on est autant dans le n’importe quoi que chez nous, avec nos débats sur le Front National…les projets, les peuples ont laissé la place à du  storytelling digne de séries télévisées…étrange position de spectateur à laquelle nous sommes conviés...je comprends, sans partager cette position qui pour moi est totalement irresponsable, (genre on oublie tout, on change de vie) le fait que beaucoup soient tentés par un vote de rupture vers des extrêmes...

Je vais chercher d’autres sujets en attendant…

 

08:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grèce

Les commentaires sont fermés.