Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2015

Etes vous plutôt Tsipras ou plutôt Schäuble ?

 

ΕΥΡΩΠΗ%20ΣΥΝΟΔΟΣ%20ΚΟΡΥΦΗΣ%20ΑΛΕΞΗΣ%20ΤΣΙΠΡΑΣ%2019_03_2015.png

 Tsipras, c’est la Gauche Radicale en Grèce, QUI APPLIQUERA SON PROGRAMME, malgré les intentions négociées avec l'UE au diner d'hier soir (il faut gagner du temps, mais on ne change pas les destins par quelques échanges plus ou moins courtois)…c’est la lutte contre la pauvreté affichée, le refus catégorique de toute forme d’austérité, à grands coups de nationalisations, de subventions ou de prêts réclamés ici ou là, quitte à mentir sur les objectifs et sur la réalité des comptes, avec moult mesures contre le libéralisme à venir, le renforcement des mesures fiscales, et appel s’il le faut,  à chaque grec volontaire (qu’on saura remercier)  qu'on transformera en une sorte de gardien de la révolution, dénonçant toutes les formes de fraudes (ou de richesse). C’est l’idéologie collectiviste se réclamant du marxisme le plus pur…avec aussi tous les inconvénients : grands coups de rabots sur les libertés, sur l’initiative individuelle, chasse à la droite sans trop savoir où cela s’arrête, règne des copains d’abord, monde à la Orwell, déclin technologique et économique, insécurité, niveau de vie moyen dégradé, faiblesse diplomatique, sortie pour moi évidente de l'UE à moyen terme, etc…Vous remarquerez que j’ai dit Tsipras et non VaroufakiR, le médiatique ministre des finances, mis de côté en attendant d'être évincé, et réduit à un rôle de pantin pour servir de leurre : trop intello, trop bling bling, pas assez dans la doctrine, trop anti conformiste…

Bundestag.jpg

De l’autre Schäuble, le ministre des finances allemand…je dis Schäuble et non Merkel, qui venue de RDA n’est pas toujours très claire sur ses choix idéologiques…. « le cœur de Mutti est bon et les enfants peuvent tout faire » comme on dit du côté de la droite  allemande qui ne croit pas au miracle du redressement grec, en évoquant avec inquiétude, son tête à tête avec Tsipras lundi…par contre, contrairement à Hollande, le loup du flou, en général, elle tranche,elle va au contact…et décide. C’est un vrai manager, pas un pantin normal, qui flirte de tous côtés et qui butine, dans tous les domaines.

 

Spiegel 1.jpg

Comment les européens voient les allemands
Supériorité allemande

(Merkel avec des nazis à Athènes -
couverture de l'hebdo Der Spiegel à paraitre le 21/03/2015)

 Schäuble, c’est le conservateur démocrate chrétien, l’austère protestant, la lucidité teintée de cynisme, la rigueur, le courage, la volonté, la réussite individuelle, le travail, la liberté…mais aussi, une certaine tendance élitiste au mépris de ses adversaires, l'indifférence dans les faits aux souffrances des plus pauvres, et le combat contre toute forme de collectivisme…les inégalités ne lui font pas peur « dans une Allemagne forte, qui veut s’en sortir  trouve toujours du travail » …arbeit macht frei !!! t’as qu’à bosser, vieux, et si tu viens de nulle part ou si tu vis dans un pays ou une région en déclin, déménage !

C’est bien le choix idéologique auquel on est confronté….nous, on fait du slalom sur glace sans équipement en France, on fait patienter en retardant la chute, on bloque quand même les gros retraits de liquide, en faisant croire que c’est contre le blanchiement, on ne sait jamais, si on faisait nous aussi Francexit, un accident électoral est si vite arrivé, il faut anticiper les queues pour des retraits massifs d'euros en cas de retour au franc…pourtant les grandes questions se résument à, en gros :

- Qu’est ce qui relève du collectif et de l’individuel ?  Tu peux décliner cela dans tous les domaines, de l’éducation à la santé en passant par le travail, la protection de la nature, la culture, la retraite, etc…

- Seconde question : comment on finance, en particulier le collectif, l’Etat n’étant pas la seule réponse possible…on peut mutualiser des services, comme on le fait dans les pays anglo-saxons, sans pour autant refabriquer du capitalisme d’Etat, qui a les mêmes inconvénients que l’autre…

Bonnes questions…pourtant, en France à chaque élection, on ne parle que de partis et que de vieilles pratiques complètement dépassées, histoire de préserver les acquis….tu verras les débats ce WE…Mélenchon et le Pen feront leur petit Tsipras et les autres du Schäuble mou, et la droite dépitée par ses résultats très moyens, dira « Hollande est trop gentil, du coup les enfants n’en font qu’à leur tête »….


Commentaires

Je suis Schäuble.

Écrit par : Loïc | 20/03/2015

Tu as changé le sous-titre de ton bandeau, non ?
Sinon, je reparle de la Grèce sur mon blog (et j'ai mis un lien vers le tien, attention, ton blog va saturer -)

Écrit par : Loïc | 21/03/2015

Les commentaires sont fermés.