Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2015

je fais mon petit Todd

 

images.jpg

En 1936, les « rouges » en France occupaient le nord, la Méditerranée de Béziers à Toulon, le Lot et Garonne, le Berry et les alentours de Dreux…

 

carte1.png

En 2011, la pauvreté se situait surtout dans le nord, dans le pourtour méditerranéen jusqu’à Toulon, autour de Tulles, Clermont Ferrand, Saint Etienne... et en Corse…

 

le pen.png

 

En 2012, on vote Le Pen dans le nord toujours, en Méditerranée et en Corse et dans la partie est de la France…

Si on disposait de statistiques ethniques et religieuses, on verrait probablement que la marginalisation musulmane se situe encore et toujours dans le nord, autour de la Méditerranée et en banlieue parisienne, comme le révèle en creux Gilles Kepel dans Passion Française…

Comme quoi, sur ¾ de siècle, rien ne change…ce sont dans ces territoires que le chaos annoncé devrait  émerger, que l’insécurité risque de l’emporter sur le vivre ensemble et que le manque d’idéal risque de plonger les populations dans une grande dérive existentialiste...l’éducation, la culture, les milliards de compensation, le Louvre Lens, le MUCEM de Marseille ou Pompidou Metz,   rien n’y fait…pas la peine de se révolter contre les mots  de Deneuve, l’alcool , la fumette et le désespoir gangréneront  Dunkerque, Marseille  ou Saint Denis…une sorte de déterminisme régional l’emportera sur tout espoir d’évolution et de progrès…Emmanuel Todd nous expliquerait que ces zombies de catholiques y sont pour quelques chose dans cette désuète résistance à la normalisation révolutionnaire, qui aurait pu peut être nous sauver si ces chiens de cathos n’avaient pas voté pour l’euro et l’Europe (ou nous détruire, Saint Just, si tu nous entends)…

Ce qu'il ne nous dit pas, Todd et pour cause, plutôt que de cracher sur la religion en bon marxiste qu'il est,  c'est que selon sa thèse, l'émancipation liée au catholicisme (Bretagne, Normandie, Alsace...) a eu plus d'effets que l'évolution résultant de l'école laïque, qui a générée les ouvriers du nord et du midi, devenus les nouveaux pauvres et aujourd'hui les sympathisants d'un FN aux idées piquées à gauche, grâce à Philipeau, grand maitre de l'interprétation statistique, comme dirait le vieux Le Pen...

Donc, avec le temps,  avec la perte croissante du religieux (surtout du catho) pour reprendre les thèses  du démographe fou, on voit bien que la bête progresse (en fait plus la France devient laïque et plus elle se perd et plus elle a peur des musulmans), et que l’est de la France avec ses  échecs économiques est maintenant contaminée…encore un peu de socialisme, un peu de Benkacem et un peu de réformes pour niveler l’éducation par le bas avec un enseignement renforcé en terme de laicité, encore un peu de Hollandisme pour faire raquer les plus favorisés des couches moyennes et on aura une France globalement pauvre , mais ayant atteint ses objectifs d’égalitisme

 

carte-france-capetiens-987.png

 

Bientôt, à part quelques ilots en Ile de France et en région lyonnaise, notre beau pays reviendra à ce qu’il était à l’époque de Hugues Capet…une minorité de seigneurs et de chevaliers qui vivent très confortablement à Paris et dans des fiefs de province, avec autour une masse de gens qui vivent difficilement, craignant la disette  ou la famine…les classes sociales à part les dirigeants auront enfin disparues, fondant classe moyenne et classe ouvrière, et on sera tous unis face à la dépression et la misère..

Dreyfusarde, pétainiste, collaborationniste,  antisémite et maintenant désespérée et le peniste, elle est pas belle la vie en France…

Les commentaires sont fermés.