Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2015

Les Teutons sont-ils des Barbares ?

 

allemagne,europe

Il ne se passe pas une journée sans que soit posté dans la presse germanique un article que je qualifierai d’existentiel, du genre :
- Sommes-nous vraiment des nazis, nous croyons-nous toujours au temps de Bismarck, voyons-nous les peuples méditerranéens comme un grand club Med, sommes-nous si différents des autres européens, des rustres, des durs sans coeur, moins romantiques, faisons-nous l'amour comme des porcs, sommes nous des gros bœufs comme on qualifie aussi souvent au Sud nos voisins néerlandais, des balourds impudiques qui se baladent à poil sur les plages grecques, en méprisant le petit marchand de glace,  etc…

Je vous jure que c’est de cet ordre là, on a droit, sans tabou, à tous les clichés du boche qui redevient aryen après trois pintes de bière, dans les médias ouest allemands (dans les esprits, je crois que la réunification ne s'est toujours pas faite, c'est probablement pour cela que les français aiment tant Berlin, une ville qui serait de plus de plus sur le déclin)  …
Ce matin encore dans Die Welt, est posée la question de savoir qui de François Hollande ou de Merkel porte vraiment la culotte dans l’UE…la liste des concessions de Mutti au French Lover est assez impressionnante..

 

allemagne,europe

 

Contrairement donc à ce que pourrait laisser croire Mélenchon, qui a publié un réquisitoire assez violent contre l’Allemagne qui serait la source de tous nos maux (« Le hareng de Bismarck ») ou De Montebourg, qui pense que la démocratie est menacée par Schäuble et ses partisans, nous n’imaginons pas je crois, à quel point Merkel et les dirigeants allemands, y compris Schäuble, semblent avoir des complexes qui les freinent dans leurs intentions (je passe au moins un bon quart tous les jours sur la presse allemande) et comment souvent, nous sommes dans la stigmatisation facile.

Car au fond, c’est bien de valeurs et de culture, peut être même de culture religieuse qu’il s’agit et il est difficile de trancher pour savoir qui a raison et qui a tord ou qui doit plier…les uns rêvent d’une Europe plus sociale, plus égalitaire, plus redistributrice et les autres pensent qu’en période de crise, c’est à chacun de relever les manches et de faire des efforts pour maintenir un niveau de vie acceptable au collectif…Ce qui est étonnant à mes yeux, ce que nous ne nous posons pas beaucoup ce type de question, comme si du fait de notre passé révolutionnaire, nous étions dispensé de nous remettre en cause et de faire un pas vers l’autre, l'autre qui de toutes manières est un barbare, vu qu'il a massacré des millions d'êtres humains dans des camps….curieuse conception du Vivre Ensemble ! arrogance française probablement, à moins que notre repli nationaliste nous ferme à toute véritable ouverture aux étrangers qui ne pensent pas comme nous….une réconciliation qui serait un mythe, en somme !

 Images : Publicité dans Bild et Huffington Post

Les commentaires sont fermés.