Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2015

La une de nos médias traduit le malaise français !

 « Je suis fier d’être allemand qui veut être un grand pays humaniste », ainsi s’exprimait hier soir Cohn Bendit, à propos des réfugiés, pour qui Merkel cherche des solutions dignes et mobilise son peuple autour de cette cause. On se souviendra que notre gauchiste n'est pourtant pas tout à fait du même parti que Mutti...

 Ce matin, Bernard Henry Levy fait la une de Die Welt, le quotidien allemand CONSERVATEUR qui consacre de nombreux articles aux migrants, avec une chronique titrée « L’Europe paie le prix de son indifférence », évoquant la perte de l’héritage humaniste qui croule sous nos yeux. « les hommes qui fuient leur pays à cause de la guerre et de la tyrannie, sont des candidats à la liberté et à l'amour de notre terre promise, notre modèle social et à nos valeurs. Il y a des gens qui rappellent ainsi que les millions d'Européens sont arrivés à Ellis Islande il y a un siècle, en chantant "America is Beautiful"

 

 Nous, les Charlies, le pays le plus visité au Monde, (bonjour la pub pour le tourisme) qui se réclame de la Révolution et de l'égalité - fraternité, avec lesquelles on nous rabat les oreilles, tu la voies la une de notre grand canard de gauche….ou celle de notre journal de droite (pas de jaloux)...même pas un mot sur les migrants, pourtant la photo d'un enfant mort sur une plage turque, en voulant rejoindre la Grèce, fait la une des médias de la planète entière....  question de priorité et de hauteur de vue (voir les autres titres)...on dira que c'est une question de bouclage réalisé hier soir....hmmmm....pourtant, tu le sens le malaise…no comment !

 

 

 

Commentaires

Je crois que la presse française s'est mise d'accord pour ne pas publier cette photo. Ce qui ne veut évidemment pas dire qu'on se fout du problème des migrants.
En France, on ne peut pas voir non plus les vidéos atroces de Daesh.
Je crois que c'est mieux ainsi.

Écrit par : Loïc | 03/09/2015

Si ce n'est qu'on assiste à un super rétropédalage sous la pression du monde et des réseaux sociaux...moi, je voies surtout un pays à la ramasse, qui n'aime pas bien regarder la réalité en face et qui dérive de plus en plus, à la marge des autres.

Écrit par : Lelazor | 04/09/2015

Les commentaires sont fermés.