Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2015

Les jeunes cohortes sont de plus en plus sombres

 

sans-titre.png

Je ne me retrouve pas dans beaucoup de points communs avec les gens de ma génération, je me sens comme Meursault,l’étranger de Camus, loin de la pensée et de la morale dominantes…c’est grave, Docteur ?

Non, mais d’après une étude réalisée par le Pew Research Center, un organisme américain qui vient de publier sur ce thème, 79  % des sujets de la cohorte des baby-boomers (la tienne, bonhomme, de 51 à 69 ans) se reconnaissent dans ce qui caractérise leur génération. T'est un peu marginal, "guy" ou en avance sur tes potes, nés au milieu du siècle dernier. C’est un chiffre qui décroit pour les générations suivantes, puisque seulement 40 % des gus de la génération Y dite aussi Millénaire (les 18- 34 ans) se considèrent comme appartenant bien à leur groupe.  
Alors que les baby boomers ont une opinion  plutôt positive de leur cohorte (se voyant « patriotes » pour 52 % d’entre eux, « responsables » (66%), travailleurs (77%), les plus jeunes ont beaucoup moins d’égards vis-à-vis d’eux-mêmes : Patriotes ? Plus que 12 %, responsables ?  (24%), Travailleurs (36 %),  prêts à se sacrifier (15%), religieux (12%), moraux (17 %)…

Bref, plus on avance dans le temps, plus les gens ont une opinion négative d’eux-mêmes., se sentant très conditionnés par leurs origines, dont ils portent l'héritage malgré eux, et qu’ils trimballent comme un fucking fardeau, d'inutiles  scroungers pollueurs en somme...

Les nouvelles générations (appelées aussi net generation ou digital natives aux US) n’ont certes plus la chance qu’ont eue leurs ainés, A moins que les séniors aient eu une vision très éloignée de la réalité, car comme le souligne Piketty "voilà des millénaires qu’une minorité concentre pouvoir et argent, ne laissant pratiquement rien à 50 % de la population mondiale et laissant à la majorité des autres des miettes à se partager". Or, malgré tous les efforts produits par les Etats, quelque soient leurs opinions politiques, les inégalités globalement progressent partout. Du coup, les pauvres se voient comme de plus en plus honteux, sans valeurs, et sans grandes qualités

Stephen Moss, un baby boomer interviewé par le Guardian, qui consacre un article à l'étude, considère que les mecs de son âge ont été stupides, idéalistes mais aveugles,  imaginant que l’ascension sociale était possible, tout en dressant encore plus de pont-levis derrière elle.

Ben, tiens, du coup je suis d’accord avec ce Moss... Better one eye than quite blind !

 

9-2-2015_02.png

Génération Silent (silencieuse) : 70 à 87 ans
Baby Boom : 51 à 69 ans
Génération X : 35 à 50 ans
Millennial (millénaire) ou gen Y : 18 à 34 ans

 

Les commentaires sont fermés.