Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2015

Solidarité...c'est quoi la justice ?

 tonypandy.png

« Les réfugiés de Cameron, on n’a qu’à les mettre dans nos taudis en ruine »….C’est extrait d’un article paru ce WE dans The Independent on Sunday, le quotidien britannique, rapportant des paroles entendues dans une cité ouvrière du Pays de Galles.

 A Tonypandy, à quelques miles de Cardiff, une ancienne ville minière, brillant davantage pour ses émeutes que pour son essor économique, des dizaines de maisons délabrées sont à vendre, sans espoir de reprise…on en trouve à 5500 €, d’autres sont mises aux enchères…il faut dire que le taux de chômage est nettement plus élevé qu’ailleurs au Royaume Uni et un tiers des enfants quittent l’école sans aucune qualification…

 

DSC03277_2.jpg

 

Cette situation me rappelle assez Boulogne sur mer, située en France, non loin des côtes anglaises, où se trouvent de nombreuses maisons à l’abandon, y compris en plein centre ville, et où la gare maritime hors service depuis vingt ans, avec son embarcadère délabré, s’affiche en plein milieu du port. On rappellera qu’en mai 2015, on recensait 6 zones urbaines sensibles dans cette agglomération  d’environ 100 000  habitants…

La Voix du Nord s’est interrogée dimanche sur l’écho reçu par l’accueil des réfugiés, alors que Martine Aubry et Cuvilliers, maire de Boulogne ont lancé dans le quotidien de province, un appel à la solidarité.


 

DSC03275_2.jpg

 

Pourtant, on sent que le journaliste qui interroge l’ancien ministre de Hollande, n’est pas convaincu par les réponses du beau parleur qui marche sur des œufs, en en faisant trois caisses comme d’habitude, sur la solidarité des habitants et sur les actions de la Mairie « Pourtant, quand on pose des questions concrètes, on sent F. Cuvilliers gêné aux entournures, contexte politique oblige, avec un Front National aux aguets », rapporte le journal, qui fait rarement dans l’opposition musclée et qui site la Présidente de la Ligue des Droits de l’Homme du Pas de Calais, peu optimiste sur l’action des politiques, rappelant que la répression l’a souvent emporté sur l’humanité, en tous cas jusqu’à présent.

  

DSC03291_2.jpg

 

Au Pays de Galles, comme dans le nord, je ne mets pas en doute la bonne volonté des gens…mais quand on se ballade avec plus de 20 % de chômage, les habitants ne peuvent pas donner ce qu’ils n’ont déjà pas pour leurs enfants…

 Petit retour en arrière quand même :

 On est au milieu des années 2000…Ribery qui est issu d’une des  Cités de Boulogne sur mer fait parler de lui dans la presse française et internationale…il parle de son enfance à Transition, une cité construite à la hâte pour reloger les sans abris après guerre, devenue des barres HLM, rebaptisée Chemin Vert. Les journalistes enquêtent et cela ne plait pas trop au maire socialiste de la ville, qui ne voudrait pas que cela recommence comme à Outreau, une commune voisine….alors, la cité qui est la honte de la Boulogne, on va s’en occuper….et effectivement, on va s’en occuper.

Cela commence avec des enquêtes, des rapports…on ouvre les carnets d’adresse, on fait venir les experts, les meilleurs, des sociologues, on passe la Cité au scanner…il en sort toute une littérature, avec graphes, profils, analyse quantitative et qualitative :
« Qu’est ce que tu veux faire comme métier ? Je voudrais travailler au supermarché, mais ils n’embauchent plus…je voudrais faire de la mécanique, mais j’ai de très mauvaises notes… »

 

 

20150723_103841.jpg

 

On découvre que la cité est habitée par de nombreuses familles monoparentales...il y a de la délinquance, de l’alcool, du trafic, enfin les trucs classiques…les gens ne se sentent pas intégrés, ils ne vont jamais à la plage, qui n’est qu’à 2 kms, car la cité est en hauteur, c’est dur pour remonter…il faudrait un funiculaire, dit l’un en plaisantant…

On fait intervenir le milieu associatif, on mobilise tous les acteurs sociaux, on fait des réunions, on décide de faire un centre culturel, on organise des ateliers d’écritures, on édite un bouquin, on fait des animations, de la formation, mais rien ne semble y faire…le chômage est toujours là et le revenu moyen par foyer est bas, très bas...on vivote avec des fin de droits, des allocations, des dons… la Cité est reconnue comme l’une des plus pauvres de France, avec 50  % de chômage au moins…

On convoque des architectes, une dizaine de cabinets, dont des parisiens comme Castro, la grande gueule de gauche qui s’occupe des banlieues et du Grand Paris…on mesure, on observe, c'est vachement dégradé avec les intempéries et la mer en plus....on est d’accord sur le fait qu’il faut raser et reconstruire, faire du beau, pas de la merde, de l’habitat écolo comme en Angleterre…on découvre là encore que la cité a des atouts, qu’on voit la mer de là haut, on distingue les côtes anglaises par beau temps…on écrit que cela n’a rien à voir avec le béton des banlieues, qu’il y a la campagne à proximité et même un parc naturel…bref, on peut faire quelque chose de génial, on met des jeunes chefs de projet sur le coup, ça usine, on fait des plans, on cause urbanisme, transports publics…Castro la ramène avec sa mixité sociale, c’est son grand truc de mélanger les genres, sinon, on ne s’en sort pas de la misère, qu’il dit…on pense à des investisseurs privés…le privé ? ça va pas la tête…la gauche qui est majoritaire parmi les décideurs ne veut pas en entendre parler…on ne va pas faire comme en Allemagne, les allemands, tiens parlons-en des allemands…à Hambourg, dans le quartier populaire Saint Paul, on a chassé les pauvres, les putes, les marins, les SDF, cela faisait désordre, la police a viré les gens de force, malgré les manifs…on a construit des immeubles de luxe, on a mis des bobos, des magasins de parfum…aux dernières nouvelles, on devrait même y faire une philharmonie sur l’Elbe à côté, sur d’anciennes friches, avec palace et restaurants panoramiques…près d’un milliard d’euros…à Boulogne on rigole, on n’est pas des cons, on y tient à notre ville, que le Maire vend partout comme humaine…le nord, quoi…on n‘est pas à Neuilly….

Cheminvert3.jpg

 

Non, on va trouver du pognon public, à l’Europe, la région, les élus se mobilisent…et puis le Maire est devenu Ministre de Hollande, il a donc fait venir Hollande plusieurs fois, avec pratiquement tous les ministres..On a trouvé effectivement des fonds….Et on a fait des petits blocs de couleur, avec des baies vitrées…sauf que les baies vitrées, l’hiver avec des vents à 100 km/h, pas terrible …le budget chauffage a explosé…les gens ont râlés…Ché pas cha qu’on veut, ché pon pour nous cha, ché trop beau…nous on veut du travail et de la sécurité..et le FN qui monte, qui monte…

 

 

Cheminvert4 nx.jpg

Alors on a modifié les plans, et les nouvelles tranches sont différentes, encore plus modernes, avec du passif, de l’isolation, du bois et tout le bordel...environnement écologique …on envisage de faire venir une boite de consulting, dans des locaux mis à disposition par la Mairie, pour faire de la mixité, pour faire plaisir à ce con de Castro…l’Etat va aider, ce n’est pas bouclé, mais il devrait prendre en charge une bonne partie des salaires et les charges d’une cinquantaine de jeunes diplômés …

Aujourd’hui, à Calais à cinquante kms à peine de la Cité, des migrants s’entassent sous des tentes dans une Jungle, avec le mauvais temps qui arrive, ça pelle la nuit…ils ont fait parfois 5000 kms la peur au ventre, ils ont marché, ils ont soufferts, ils connaissent la faim, la soif, la maladie…pas de sécu, pas de psychologues pour les écouter, de sociologues, d’architectes…quelques journalistes…et quelques bénévoles pour une soupe…ils ont fuit leur pays en guerre, les tortures, le terrorisme, l'horreur, ils ont quitté leur famille, dont ils n’ont pas de nouvelles, avec rien, un sac à dos et un précieux portable, qu’il ne faut pas se faire voler, pour guider la route…il faut faire gaffe aux passeurs, aux escrocs, pas facile quand on dort dehors...et pourtant, de l’énergie, ils en ont encore sous le pied….ils n’ont pas fait tout ça pour rien, ça passe ou ça casse….

 A la Cité du Chemin Vert, Janine joue aux cartes…elle engueule Monique qui regarde BFM…on parle de réfugiés…ils nous font chié avec leurs migrants…les politiques, ils font les malins, mais ils s’occupent pas de nous et ils nous bassinent avec leurs histoires, ces gens là vont nous prendre de l’argent qu’il n’y a déjà pas pour nous…c’est vrai, on n ‘a qu’à les mettre à rénover les taudis…ou les utiliser pour garder les cochons…merde alors, elle est où la justice…

  Images : Tonypandy (GB), Boulogne sur mer (centre et Chemin Vert)

 

Les commentaires sont fermés.