Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2015

Tout ce qui traine dans la presse n'est pas à reproduire

Image : Wiadomosci Gazeta (presse polonaise)...la signification de "dzisiaj imigranci jutro terrorysci ! "...cherche toi même dans un traducteur...

Je viens de découvrir sur un quotidien polonais Wiadomosci.gazeta que je suis depuis quelques jours, un article sur Charlie Hebdo…est reproduit la une de ce pitoyable canard franchouillard (condamné également par la presse de Poutine), avec une caricature du petit turc échoué sur la plage à quelques mètres d’un panneau Mac Do, avec la légende « Si près du but »…un peu plus loin, on trouve une autre caricature tout aussi médiocre,  où Jésus marche sur l’eau alors que les musulmans coulent.

Je ne sais pas si vous êtes toujours Charlie, moi, ces mecs là me dégoutent, tout en reconnaissant que l’attentat de janvier était ignoble. Même pas drôle, même pas créatif, même pas impertinent…Médiocre, profondément médiocre !!

On ne peut pas tout reproduire, c’est pourquoi je ne mets pas ces images sur ce billet. Hier le même quotidien polonais, dont je ne connais pas bien la ligne éditoriale (Wikipédia est un peu court, je sais juste que le journal était proche de Solidarnosc  à une époque), affichait un graph, représentant deux silhouettes  en noir :

La première était celle d’un homme avec un enfant dans les bras, avec une croix blanche très apparente….l’autre à côté était celle d’une femme voilée avec également un enfant…la seconde était barrée, comme pour dire « pas de cela ici »…je ne l’affiche pas, car je ne veux pas qu’elle soit ensuite utilisée par des gens dont je ne partage pas l’opinion. Le quotidien rappelait qu’en Pologne, 98 % des habitants étaient blancs, et 94 % se disaient encore de confession catholique…

A chacun sa culture…mais bon, autant j'étais pour la publication de la fameuse photo, n'en déplaise à Onfray, autant je trouve qu'on ne doit pas montrer toutes les conneries qui sont publiées, y compris par la presse dite officielle.

La religion fait peut-être aimer Dieu, mais rien n’est plus fort qu’elle pour faire détester l’homme et haïr l’humanité.

Boualem SANSAL (2084)

 

 

 

Les commentaires sont fermés.