Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2015

Missiles et guerre de classe

Le Temps de Genève rappelait avant-hier qu’une charge d’insultes et de réactions négatives étaient apparues sur le net, contre la Génération Bataclan, contre  les bobos « des morts-vivants, dont les terroristes sont les frères siamois », comme a été jusqu’à l’écrire sur un site catholique, le Père Hervé Benoît de Bourges.

Er s’ il avait raison, sans le faire exprès, le Père Benoît…mais c’est bien sûr…De Montreuil à Saint Denis en passant par Voltaire , République ou Porte de Saint Ouen, c’est le même secteur…rien à voir entre les bobos du Faubourg Saint Antoine et les Hauts Fonctionnaires du Faubourg Saint Honoré…Les Hollande ou les Fabius, qui ont passé leur vie à Neuilly, avenue Mozart ou au  Panthéon, ils y comprennent quoi à la population qui fréquentait le Bataclan (tout comme ce Benoît d’ailleurs et les français, qui crachent leur mépris sur internet).

Car regarde bien les résumés sur les malheureux  morts du13 novembre, 90 % avaient moins de 40 ans, une large majorité avaient des jobs de français moyen, de graphiste, d’ingénieur du son, de musiciens, ils bossaient dans la mode ou plus simplement dans l’administration, ils venaient de banlieues modestes, de partout en France où on vit simplement, de Paris parfois, mais pas trop à ma connaissance des beaux quartiers …ils n’avaient pas de CV d’énarques…des hommes et des femmes qui touchaient, aller, entre 2000 et 5 000 € par mois,  et qui en gros achetaient les mêmes produits et fréquentaient les mêmes chaines de superettes pour faire leur course que les terroristes…sauf que les uns avaient en général un boulot…et un boulot, ça change la vie…peut être que les bobos, comme dit le curé, ils leurs piquaient les filles dont ils rêvaient, aux Abdelkader ou aux Abaaoud…les bobos, ils  racontaient leur voyage au bout du monde pour séduire leurs petites amies,  tandis que toi, le paumé, le fiché S, tu n’avais trouvé que l’Oumma pour espérer te sortir de ta solitude, pour faire entendre tes cris, pour retrouver ton identité, avec des rêves d’aventures en Syrie pour te former au maniement d’armes, te venger de cette merde, et pas vraiment pour passer ta vie à faire des prières sur un tapis…

Car toi l’énarque, ou toi le curé réac, tu as déjà jeté un coup d’œil aux forums djihadistes ? On y trouve beaucoup de récits d’humiliation, des paroles de frustrations sexuelles, de peur de l’homosexualité,  des question sur le sens de la vie et sur la honte de ses origines…c’est ça dont on cause d’abord,  quand on n’ est reconnu par personne, beaucoup plus que de questions de sourates ou de débats d’intello autour du Coran …Oui, évidemment, Président, les histoires de misère, tu connais pas, toi avec ton CV, car les plus belles femmes te tombent dans les bras et tu n’as pas trop de soucis pour ton avenir…

Moi, c’est marrant, mais j’ai du mal à croire que le fondamentalisme et de salafisme sont en priorité les grands responsables…Eh les énarques, vous savez qu’en Syrie, les castes et les clans qui ont le pouvoir, ils  alimentent la peur et le mensonge en instrumentalisant la religion, en montant les alaouites contre les sunnites, les chiites contre les wahhabites  et  en argumentant sur le droit à la laïcité…oui, vous savez, je suis con, puisque vous avez fréquenté les mêmes genres de grandes Ecoles…

Car il est plus facile de balancer des missiles sur les collines de Raqqa , c’est loin Raqqa, qui ira voir les dégâts des bombes sur les civils…c’est plus performant électoralement de claironner qu’on fait la guerre au terrorisme pour rassurer mamy au fond de sa province, que de faire la guerre à la fracture sociale et faire redémarrer l’économie…la haine de classe, l’humiliation, tu sais ces machins que tu portes toute ta vie en France, quand tu n’es pas né à l’ouest de Paris ou à Saint Germain des Prés, ça te colle à la peau et pas étonnant que les réacs trouvent que la jeunesse n’a que des petites aspirations, elle n’a pas beaucoup de choix que de vivre simplement, la jeunesse dans une France déchirée, car même les bobos, ils n’ont pas vraiment de cap…demande à Fleur Pèlerin, Président, elle qui habite à Montreuil elle devrait pourvoir t’en parler…mais tu ne voies même pas qu’elle est mal dans son job, qu’elle parle ta langue de bois pour juste garder son poste, pour justifier sa réussite et tenter de donner du sens à sa vie, elle aussi…

Toi, Hollande, tu ne voies pas tout ça, pas le temps…y’a les régionales, les présidentielles, et ça, c’est du sérieux !!!

Les commentaires sont fermés.