Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/12/2015

Comme au temps de Bismark

migranys.jpg

De plus en plus de personnes la verraient bien Prix Nobel de la Paix. En Allemagne, la Chancelière, doit faire face à des combats difficiles, tour à tour comparée en Europe à une sorte de descendante des nazis, quand elle ne voulait pas lâcher le morceau face à Syriza et accusée maintenant dans le monde (Trump) et par son propre partie, de vouloir ruiner l'Europe avec sa porte ouverte aux migrants. Elle flirte néanmoins avec environ 60 % d'opinions favorables en Allemagne et ses opposants comme Varoufakis ou Cohn Bendit, ou la gauche allemande, reconnaissent son courage même s'ils ne partagent pas toutes ses positions... En fait, elle donne un cap chrétien à son pays...Chrétien ? Oui, car il n'est pas nécessaire d'être pasteur ou d'avoir fait cinq ans de théologie pour retrouver les racines chrétiennes, qu'elle revendique d'ailleurs, et comprendre que le « On peut le faire, on doit le faire », n'est rien d'autre qu'un principe religieux qui consiste pour les plus favorisés, à mettre son intelligence au service des plus pauvres...Chrétien encore, l'axe clairement non guerrier confié aux militaires, préférant mettre l'énergie au service des actions humanitaires et de la sécurité (sans jamais s'afficher comme chef de guerre, sur un porte avion par exemple)... Sa nouvelle priorité à Merkel ? Les enfants de réfugiés disparus...il y en aurait des milliers, 60 000 peut être, comme des petits syriens qui ont fuit seuls par force, parce que les parents sont morts ou parce qu'ils ont espéré un avenir plus radieux pour leurs enfants...mais un grand nombre tomberait au main des islamistes (prostitution, petit soldat...). Chrétien encore la WilkommensKultur, une attitude postive des politiciens, entreprises, club sportifs vis à vis des migrants, recommandée par Merkel vis à vis des nouveaux arrivants, avec reconnaissance de la culture de l'Autre et mise en œuvre d'actions positives.

migranys2.jpg

Ces valeurs, qui donnent un air d'optimisme à l'économie allemande, contrairement à la notre (l'économie repose autant sur le moral que sur la bonne gestion, comme dirait Varoufakis) font qu'on a une droite assez saine, qui rassemble autour de la liberté toutes les cultures...Pourtant, l'Allemagne est isolée au centre de l'Europe, comme au temps de Bismark...France et Pologne lui envoyant plutôt des ondes négatives... Car on n'est pas sur des promesses démagogiques d'égalité et sur une laicité de plus en plus illisible, laissant planer un doute sur les bonnes intentions (négation de toute forme de religion, l'opium de peuple, genre Charlie Hebdo)... Nous on patauge dans l'échec de politiques sociales, sans trop se remettre en question, où malgré une débauche de moyens (AS, sociologues, médiathèques, culture, nouveaux locaux...) on aboutit à toujours à autant de chomage avec des gens qui votent à 50 % FN dans les cités....je passe sur la fermeture des frontières, et les discours creux à la Sarkozy, les zig zags de Juppé ou de Bayrout.... Nous, on aspire à vivre simplement comme le dit un ex ministre socialiste dans le nord...tu parles d'un programme ...dans la région dite de l'accueil et du courage, les migrants crèvent de faim et de froid à Calais... Car il n'y a pas beaucoup de rapports entre prendre les valeurs uiverselles propres à chaque religion, comme les valeurs de courage, de lutte contre les forces obscures, de mobilisation de son énergie pour comprendre l'autre, qu'on retrouve unn peu partout, dans le protestantisme, chez les musulmans, les boudhistes, ou théoriquement chez les cathos (un peu largués les cathos), qui peuvent rassembler toutes les cultures, et notre laicité franchouilarde, si mal comprise par les étrangers... Alors, ça génére ce que ça génére...dans les urnes !!!

Les commentaires sont fermés.